Euro 2012 : y a-t-il un problème Benzema ?

PAR La méduse, le 20/06/2012 à 13:43

Euro 2012 : y a t il un problème Benzema ?

Karim Benzema n’a toujours pas scoré dans cet Euro alors qu’on attendait beaucoup de lui. S’il ne doit évidemment pas porter seul le poids de l’inefficacité offensive des Bleus, le joueur du Real n’arrive pas encore à marquer la compétition de son empreinte. Dans le système actuel, on ne voit pas comment il pourrait y parvenir.

Pour briller, Benzema a besoin d’être entouré, d’être soutenu. Ce n’est pas un renard à la Inzaghi, capable de planter sa tente dans la surface et d’attendre les ballons. Au Real Madrid, où il a brillé cette année, Benzegoal a joué de la même façon qu’avec les Bleus. Il a décroché, joué en pivot, débordé sans que cela ne pose un problème d’équilibre à son équipe. La presse fait aujourd’hui état d’une colère du buteur à l’attention de ses milieux de terrains, coupables selon lui de ne pas lui adresser de ballons exploitables. Il faut dire qu’à Madrid, Benzema bénéficie du soutien de Cristiano Ronaldo, de la vision de jeu à 360° de Mesut Ozil et des passes lasers de Xabi Alonso. Ce qui est différent des relances minimalistes d’Alou Diarra et du jeu de passe chaotique d’Hatem Ben Arfa. On l’a vu contre l’Ukraine avec Ménez sur le côté, l’ancien Lyonnais a certes dézoné mais c’est lui qui offre les deux passes décisives au furet et à Cabaye. Hier, les deux gaillards étaient absents et c’est avec Ribéry qu’il a dû combiner avec plus ou moins de succès.

Benzema est un joueur qui sent le jeu, qui doit toucher le ballon. C’est pour cette raison qu’un repositionnement pourrait lui permettre d’éclater avec les Bleus même si, rappelons-le, il fait partie de ceux qui n’ont pas grand chose à se reprocher sur le match d’hier. Laurent Blanc pourrait alors tenter l’association avec Giroud rêvée par les observateurs de France et de Navarre. Sauf qu’au lieu de faire jouer l’équipe en 4-4-2 avec les deux pistoleros en pointe, Benzema pourrait être aligné en meneur de jeu ultra-offensif à la place de l’inoffensif Samir Nasri. La « Benz » pourrait alors se balader où bon lui semble sur le playground sans que cela ne déséquilibre l’équipe puisque Giroud jouerait le rôle d’aimant devant sur qui le pote de Rohff pourrait s’appuyer. Autre avantage de ce système, les montées de Mathieu Debuchy ainsi que sa qualité de centre pourraient enfin servir à quelque chose avec la tour de contrôle montpelliéraine. Preuve ultime que ce système peut marcher, même l’égo démesuré de Zlatan Ibrahimovic a accepté de jouer en position reculée hier contre la Suède et vu le mal qu’il a fait aux Bleus, nul doute qu’avec sa vitesse d’exécution, Benzema pourrait déstabiliser bien des défenses, à commencer par celle de la Roja samedi…

A LIRE EGALEMENT SUR MENLY.FR :

Mexès, Nasri : les erreurs de casting de Laurent Blanc

Euro 2012 – 1/4 de finale : la France va battre l’Espagne, c’est écrit

Euro 2012 : L’ambassadeur de Suède fait de l’humour sur Twitter après le match

Euro 2012 : lettre ouverte à (l’arnaque) Ben Arfa après France-Suède

 

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE