Portugal, France et Allemagne : le top 5 des demi-finales de l’Euro en vidéo

PAR La méduse, le 27/06/2012 à 17:08

Portugal, France et Allemagne : le top 5 des demi finales de lEuro en vidéo

L’Espagne et le Portugal ouvrent le bal du dernier carré de l’Euro 2012 ce mercredi avant l’alléchant Allemagne – Italie de demain. L’occasion pour la rédaction de vous faire revivre ce qu’elle considère comme les plus cinq plus grandes demi-finales de l’histoire de l’Euro.

5. Pays-Bas 2 – 2 Danemark (Euro 92)

Invité de dernière minute à l’Euro suite à l’exclusion de la Yougoslavie pour cause de petite guerre civile, le Danemark étonne. Il faut dire qu’à l’époque, seules huit équipes sont présentes au Championnat d’Europe. Avec 4 points dans le drakkar, les Danois se qualifient directement pour les demi-finales face aux champions en titre néerlandais pour ce qui sera le plus beau match de l’Euro. Les blonds de l’Euro jouent de manière totalement décomplexée et le résultat s’en ressent puisque les deux équipes sont à égalité (2-2) à la fin du temps réglementaire. Il faudra attendre la séance des tirs aux buts pour voir le Danemark se qualifier pour la finale et remporter l’Euro face aux champions du monde allemands.

Malheureusement pour vos mirettes, la vidéo de cette rencontre d’anthologie est introuvable sur internet. Si vous avez une VHS du match, que vous voulez l’encoder, nous l’envoyer et voir votre nom sur le site, n’hésitez-pas.

4. Allemagne 3 – 2 Turquie (Euro 2008)

A priori, l’affiche est déséquilibrée entre la Nationalmannschaft et ses cousins turcs, invités-surprises du dernier carré. Pourtant, la demi-finale se révèle beaucoup plus spectaculaire et indécise que jamais. C’est même la stupeur quand Uğur Boral ouvre le score pour la Turquie à la 20ème minute. Les Allemands réagissent et égalisent dans la foulée par Schweinsteiger. La suite du match sera rouge tant les coéquipiers de Mehmet Topal domineront leur sujet. Contre le cours du jeu, l’Allemagne reprend l’avantage par Klose à 10 minutes de la fin. On se dit alors que le kebap est emballé. Ni une, ni deux mais sept minutes plus tard, Senturk égalise à l’arraché et croit emmener ses copains jusqu’aux prolongations. Il reste alors 1 minute dans le temps réglementaire. Suffisant pour que Philipp Lahm envoie une mine sauce samouraï dans la lucarne de Rüstü. Le foot est un sport qui se joue à 11 contre 11. A la fin, ce sont toujours les Allemands qui gagnent.

(à partir de la 6ème minute)

3. Angleterre 1 – 1 Allemagne (Euro 96)

En 1996, l’Angleterre joue chez elle. Alors quand elle défie la Mannschaft sur le déclin, c’est tout un peuple qui y croit. C’était sans compter sur l’esprit de revanche des Allemands soucieux de se refaire après leur défaite en 1966 en finale de la Coupe du Monde. Rapidement, les Anglais ouvrent le score d’une tête de l’inévitable Shearer sur un corner du sobre Paul Gascoigne. Les hommes de Berti Vogts égalisent rapidement par Kunz. Malgré les poussées britanniques, plus rien ne sera marqué et tout se joue aux pénos. A ce petit-jeu là, les Allemands sont injouables. Les vieillissants germaniques battent l’Angleterre avant de défier les Tchèques qu’ils corrigeront au but en or. Gary Lineker avait décidément raison.

2. France 2 – 1 Portugal (Euro 2000)

En 2000, les Bleus ont certainement l’équipe la plus complète du tournoi. Après avoir sorti l’Espagne en quart de finale, la France s’attaque  aux Portugais, vainqueurs des Turcs. A la 20ème minute, ce sont même les Lusitaniens qui ouvrent le score grâce à leur renard de l’époque, Nuno Gomes. Les hommes de Roger Lemerre mettront du temps à réagir et ce n’est qu’en seconde mi-temps que Thierry Henry égalise. Plus rien ne sera marqué dans le temps règlementaire. Il faut donc attendre la prolongation et l’une des décisions les plus contestées qu’ait connu l’arbitrage. A la 117ème minute, Wiltord adresse un centre-tir qu’Abel Xavier croit bon de sortir du coude. L’arbitre siffle un pénalty aussi évident que polémique. Zidane le transforme et envoie la France en finale. La suite, on la connait. L’Italie débouche le champagne pour fêter la victoire, Wiltord leur rappelle qu’un match dure 90 minutes et Abel Xavier se convertit à l’Islam. Kamoulox.

1. France 3 – 2 Portugal (Euro 84)

Si l’on devait retenir un match de toute l’Histoire de l’Euro, ce serait celui-ci. Après l’escroquerie allemande qui prive la France d’une finale de Coupe du Monde en 82, les Bleus ont l’occasion de corriger le tir face au Portugal dans un stade vélodrome en fusion. Dans ce match de folie, on retiendra pêle-mêle la sonde de Domergue, le déboulé de Tigana, l’abnégation portugaise et le but de Platini à la 119ème minute. Le reste n’est que fioriture.

A LIRE EGALEMENT SUR MENLY.FR :

Euro-Trash : la nouvelle caricature raciste de Balotelli

Bleus : pourquoi Didier Deschamps serait une erreur de casting

Euro 2012 : Le Graët rencontre Blanc jeudi et discuterait avec Deschamps

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE