Hatem Ben Arfa aux Inrockuptibles : « les paroles de Domenech me touchaient »

PAR Laurent Lepsch, le 30/05/2012 à 09:48

Hatem Ben Arfa aux Inrockuptibles : les paroles de Domenech me touchaientHatem Ben Arfa fait la couv’ du numéro du mois de mai des InRocKuptibles qui sort cette semaine, avec la mention « Ben Arfa le dernier footballeur ». Dans le magazine, le joueur de Newcastle s’y livre avec sincérité, et revient sur sa nature de jeune homme fougueux d’une désarmante franchise, qui peut parfois passer pour de l’orgueil mal placé. Extraits d’un entretien cash où l’ambition de Ben Arfa demeure intacte.

L’interview de nos confrères des Inrock’ démarre par une confession de l’ancien Marseillais retenu par Laurent Blanc pour jouer l’Euro 2012 : « Je suis épanoui. Sur le terrain, je prends du plaisir et en dehors, je me sens heureux, à l’aise avec mon entourage. » A elle seule, cette phrase résume le « nouveau » Ben Arfa, qui n’hésite plus à parler de lui à cœur ouvert, à se livrer sans retenue.

Mais le natif de région parisienne demeure un animal difficile à dompter, ce qu’il admet facilement : « Je peux encore m’énerver à propos de n’importe quoi (…) Il faut juste que j’arrive à canaliser cette flamme pour en tirer profit sur le terrain. »

Ben Arfa revient ensuite sur un différend qui l’opposa au président de l’OL Jean-Michel Aulas, avant de rendre hommage à… Raymond Domenech : « Ses paroles me touchaient, il prenait du temps pour me parler, disait des trucs comme “Ta passion doit te servir sur le terrain, ne la dirige pas contre toi” (…) J’ai l’impression que nous sommes animés du même sentiment de révolte. » confie-t-il encore au journal.

Admettant aussi qu’il a pu décevoir certains, notamment à cause de performances en dents de scie et d’un caractère tranché, Ben Arfa revient ensuite sur ses qualités de footballeur et ses ambitions, limpides et inébranlables : « Depuis que je suis petit, je rêve du Ballon d’or. Aujourd’hui, je suis prêt. » lance-t-il sans forfanterie. Avant de poursuivre sur sa sélection avec les Bleus pour l’Euro 2012 : « Ça ne m’a pas surpris qu’il (Laurent Blanc, ndlr) fasse appel à moi. Je le méritais. » Ben Arfa a changé, tout en restant le même…

Retrouvez l’entretien intégralement ICI

 

LIRE AUSSI SUR MENLY :

Dans le bus des Bleus : Giroud veut jouer avec Benzema

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE