Les britanniques bientôt privés de sites pornos

PAR Lenny Pomerantz, le 25/04/2012 à 15:43

Les britanniques bientôt privés de sites pornos

C’est un projet de loi qui telle une partie de jambes en l’air, met le Royaume-Uni sans dessus dessous. Le gouvernement conservateur de nos voisins d’outre-manche souhaite rendre inaccessible l’accès aux sites pornographiques, à moins que l’utilisateur ne le demande explicitement. Une procédure administrative longue et dure qui risque de décourager les moins coquins.

Si la loi est adoptée par la Chambre des Lords, les internautes et mêmes les détenteurs de smartphones devront formuler une demande à leur fournisseur d’accès à internet et à leur opérateur, en prouvant leur majorité. Une demande qui devra se faire dans la plus grande discrétion pour les hommes vivant en couple et qui ne désirent pas se contenter du plaisir solitaire.

Évidemment, la loi n’a pas pour but de priver les hommes (et femmes) britanniques du seul genre cinématographie où il n’y a pas de costumières. L’idée est de minimiser les risques pour les enfants de tomber, par le plus grand des hasard, sur un site pornographique et ainsi éviter de les confronter à des images qui pourraient les choquer. Car bien sûr, les doigts des enfants et des ados ont déjà glissé sur les touches p-o-r-n, et c’est la pure malchance qui leur a offert leur première expérience sexuelle.

Si la démarche reste toutefois louable, elle est techniquement quasi-impossible à réaliser. Reste alors à perfectionner les filtres parentaux, outil indispensable pour prévenir les troubles psychologiques et priver de plaisirs orgasmiques.

Source

A LIRE AUSSI SUR MENLY :

- Le porno plus fort que Google et Facebook réunis 

- Un révérend diffuse par erreur des photos pornographiques gays dans une école

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE