Couple : 1 Français sur 5 a déjà fouillé le mobile ou l’ordinateur de son partenaire

PAR Laurent Maloberti, le 21/06/2012 à 07:51

Couple : 1 Français sur 5 a déjà fouillé le mobile ou lordinateur de son partenaire

07h30 – 1 Français sur 5 a déjà fouillé le portable ou l’ordinateur de son partenaire 

Jalousie (version 2.0), quand tu nous tiens… Selon un sondage Yahoo, dévoilé hier, 1 Français sur 5 a déjà fouillé le téléphone portable ou l’ordinateur de son partenaire. Une démarche qui touche surtout les 15-25 ans. « En moyenne, plus d’un Français sur cinq (21%) avoue avoir déjà regardé dans le portable ou l’ordinateur de son conjoint. Mais hommes et femmes ne sont pas égaux face à la tentation, et les femmes semblent bien plus méfiantes à l’égard de leur partenaire », précise-t-on chez Yahoo. En effet, une femme sur quatre (25%) avoue avoir « déjà consulté en cachette les mails, les SMS ou le compte Facebook de son compagnon », contre 16% des hommes. Pour  89% des plus de 50 ans, on relèvera que fouiller ainsi c’est « la pire chose à faire ». Pour une majorité des « fouilleurs », il s’agit surtout d’évacuer un doute ».

Jeudi 21 juin 2012 : 

******

Couple : 1 Français sur 5 a déjà fouillé le mobile ou lordinateur de son partenaire

31 mai : 61% des femmes qui se sont fait refaire les seins déclarent avoir plus de relations sexuelles qu’avant

L’enquête commandée par le site web Best Plastic Surgery Guide, pas forcément un gage de neutralité, révèle que 61% des femmes qui ont eu recours à une augmentation mammaire déclarent avoir davantage de relations sexuelles qu’avant. 75% de leurs partenaires estiment eux que le sexe est meilleur depuis.

On apprenait ce matin (attention scoop) que les hommes étaient plus attirés par les demoiselles à l’air bête et si possible légèrement éméchées pour une relation de courte durée. Avec l’attirance pour les fortes poitrines, le tour des clichés sur les préférences sexuelles masculines est bel et bien bouclé.
Couple : 1 Français sur 5 a déjà fouillé le mobile ou lordinateur de son partenaire

Les femmes de plus de 30 ans coucheraient plus facilement le premier soir que leurs cadettes de vingt ans.

C’est la conclusion qui ressort d’un sondage de nos amis anglais. Une tendance qui n’est pas sans lien avec la mode récente des femmes couguars.

Selon cette étude, 34% des trentenaires avouent se laisser tenter par un rapprochement charneldès le premier soir. Comparativement, les demoiselles de 24-27 ans sont seulement 12% à accepter de pousser le bouchon un plus loin (sic) lors d’une première rencontre. La majorité préfèrent attendre le troisième rendez-vous pour passer aux choses sérieuses.

A LIRE AUSSI SUR MENLY

- La bière non responsable de votre bide
- le casier judiciaire de Yoann Gourcuff

Article du 24 mai 2012 : Sexualité : l’heure à laquelle les femmes préfèrent faire l’amour

« Pas ce soir chéri, j’ai piscine. » Les excuses ne manquent pas pour permettre à ces dames d’esquiver le devoir conjugal. On ravale tant bien que mal notre amour propre, feignant un air compréhensif alors que le diable s’est emparé de nos membres… bref c’est la loose. Heureusement, une étude britannique portant bien son nom nous apprend qu’il existe un moment idéal pour faire l’amour à une femme.

Oubliez le matin au saut du lit, l’haleine caverneuse serait rédhibitoire et ce, même si les scientifiques nous expliquent que le moment où nous sommes le plus en forme de la journée, se situe vers 7h30. En réalité, selon les femmes interrogées par le Women’s Health Magazine, celles-ci auraient le plus envie de sexe le samedi soir à 23h...

Une statistique qui n’empêche nullement ces ladies anglaises de faire l’amour en moyenne 3 fois par semaine. Parce que c’est bien connu, même si on n’a pas toujours très envie, l’appétit vient en mangeant.

LIRE AUSSI SUR MENLY

-Pourquoi la loi sur le harcèlement sexuel a-t-elle été abrogée ?

- Nicolas Sarkozy sous-titré Prostitute speaks : la bourde en direct à la télé américaine

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE