Sexualité : 10 partenaires sexuelles dans la vie pour paraître normal

PAR Laurent Maloberti, le 06/09/2012 à 18:00

Sexualité : 10 partenaires sexuelles dans la vie pour paraître normal

La prochaine fois que  l’on vous demandera combien de partenaires sexuelles vous avez eu pendant votre vie, ne réfléchissez pas et répondez 10 !

La question est toujours embarrassante. Trop de partenaires sexuelles et vous passez pour un gigolo vantard si vous êtes un homme, et pour une « Marie couche toi là », si vous êtes une demoiselle. Pas assez de coucheries et c’est l’étiquette de frustré(e) garantie.

Selon une enquête britannique révélée par le Daily Mail, le nombre idéal de partenaires sexuels idéal pour paraitre »équilibré(e) » serait de dix. L’autre solution consisterait à éviter la noyade d’une subtile pirouette dont vous seul avez le secret…

A LIRE AUSSI SUR MENLY

- iPhone 5 : un modèle plus fin que l’iPhone 4S
- Manchester City : 200 millions d’euros pour recruter Cristiano Ronaldo

Sexualité : 10 partenaires sexuelles dans la vie pour paraître normal

Un rapport sexuel équivaut pour le corps à monter deux étages en courant sans s’arrêter. Le coût énergétique de l’acte sexuel est du même ordre de grandeur. Le coeur lui aussi pompe et voit ses battements passer de 70 pulsations minutes à plus de 120 en moyenne.

Évidemment ce résultat ne tient pas compte de la variété des positions. Certaines sont plus énergivores et nécessitent une sacrée condition physique pour ne pas finir transi par un lumbago. Quant à ceux qui ont l’habitude de prendre l’ascenseur plutôt que l’escalier, il n’existe malheureusement aucun échelle comparative avec l’acte sexuel…

A LIRE SUR MENLY

- Rock en Seine 2012 : programme complet et horaires des concerts

 

Sexualité : 10 partenaires sexuelles dans la vie pour paraître normal
Selon une étude américaine, le sperme serait bon pour la santé des femmes et influerait sur leur humeur.

La semence masculine serait naturellement composée d’antidépresseurs. Ces derniers favoriseraient le bien-être mental et le sentiment d’affection ».

Les analyses réalisées par ces scientifiques démontrent que les femmes qui ont des rapports non protégés (avec un partenaire régulier) étaient moins déprimées que celles qui favoriseraient les rapports avec préservatif. Ces dernières seraient autant déprimées que les femmes abstinentes.

L’étude révèle également que la quantité de sperme influencerait le niveau de bonheur des femmes… Une information à prendre avec des gants (ou des kleenex si vous préférez)

On rappelle au passage, que les relations sexuelles non protégées ne sont envisageables qu’après des tests sanguins pour vérifier l’absence de maladies sexuellement transmissibles.

Pour aller plus loin – Boostez votre libido naturellement

A LIRE SUR MENLY

- Lana Del Rey nouvelle égérie Jaguar pour le roadster F-TYPE
- iPhone 5 : photo du nouveau câble usb qui va vous obliger à racheter vos accessoires

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE