Sexualité : le tour du monde des lois les plus insolites

PAR Laurent Maloberti, le 23/07/2012 à 10:09

Sexualité : le tour du monde des lois les plus insolites

La loi ne rigole pas avec l’amour. Le site Urbantitan a relevé les règles les plus absurdes qui encadrent les relations sexuelles. De Colombie à Bahrein en passant par les États-Unis et Hong-Kong, voici le tour du monde des lois les plus barrées concernant la sexualité.

1- Laisser la lumière allumer si vous êtes à Romboch dans l’État de Virginie, peut vous mener directement à la case Tribunal.

2 – A Cali en Colombie, pour leur première fois, les jeunes femmes doivent être accompagnées de leur mère, présente pour témoigner que l’acte a bien eu lieu.

3- La zoophilie oui, mais uniquement avec des animaux femelles. C’est ce que stipule la loi libanaise. Un homme pris en flagrant délit d’accouplement avec un animal mâle encoure la peine de mort !

4 – Cachez cette érection que je ne saurais voir. Dans de nombreux Etats américains, il est interdit de montrer son sexe en érection. Tous les artifices sont permis : serviette, short, feuille de palmier …

5 – Délit de mauvaise haleine. A Alexandria, dans le Minnesota, une femme a le droit, d’ordonner à son mari de filer se brosser les dents si son haleine sent les oignons ou les sardines.

6 – Au Bahrein, les hommes peuvent exercer le métier de gynécologues à condition de ne regarder le sexe de leur patiente  que dans le reflet d’un miroir. Il est en effet interdit par la loi, pour un homme de regarder directement le sexe d’une femme.

7 – A Hong-Kong, on ne badine pas avec l’adultère. La loi locale autorise une femme trompée  à tuer son mari infidèle, à condition de l’achever à mains nues.

A LIRE AUSSI SUR MENLY

- Une association organise un stage pour « traiter l’homosexualité »

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE