Le coup de foudre de François Hollande fait réagir

PAR Julie Snasli, le 15/05/2012 à 07:18

Le coup de foudre de François Hollande fait réagir

18 h 35 – Le coup de foudre de François Hollande fait réagir

L’avion de François Hollande a pris la foudre et a dû faire demi-tour. Une situation qui fait déjà beaucoup réagir. Christine Boutin, par exemple, a décidé d’ironiser :

11h10 :  Durant son discours devant la salle des fêtes de l’Elysée, le nouveau président de la République François Hollande n’a pas pu s’empêcher d’envoyer une petite pique à Nicolas Sarkozy : « la France a besoin d’apaisement et de réconciliation » a-t-il déclaré dans sa première allocution en tant que chef d’Etat.

10h30 : Le site rue89 vous fait revivre la passation de pouvoir entre Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy qui a eu lieu le 16 mai 2007. On pouvait voir parmi les invités de cette cérémonie, Dominique de Villepin, les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, Patrick Ollier et Christian Poncelet, et toute la famille Sarkozy – de l’époque – au complet.

Regardez la passation de pouvoir en 2007 en vidéo :

Chirac passe les pouvoirs à Sarkozy par rue89

10h00 : Interrogé sur BFMTV ce matin, Henri Guaino a remis en question les ambitions politiques de François Hollande quant à la renégociation du pacte budgétaire de l’Europe : il a dit qu’il croyait pas « en la possibilité de renégocier le pacte de stabilité signé par les différents pays ». Selon lui, l’Europe risquerait de rentrer dans une crise de confiance et l’euro s’écroulerait.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Investiture de François Hollande : regardez la cérémonie en direct streaming vidéo

« Les Sarkozy doivent se faire oublier, et ils se feront oublier », dixit Nicolas Sarkozy à son fils Jean

09h35 : Information tombée ce matin sur Europe 1, Nicolas Sarkozy compte installer ses nouveaux bureaux dans un immeuble, rue de Miromesnil, dans le 8e arrondissement parisien, et ce, sur un étage entier. A noter qu’il se situe à moins de 200 mètres du cabinet d’avocats dans lequel l’ex-chef de l’Etat devrait exercer. Europe 1 indique que loyer est de 15 000 euros par mois, « entièrement pris en charge par l’Etat, comme le veut la tradition de la Ve République ».

09h10 : Invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Ségolène Royal déplore la « gaffe » de Jean-Pierre Jouyet, lequel a annoncé ce matin à la radio que Jean-Marc Ayrault serait nommé Premier ministre de François Hollande :  »Il faut respecter les institutions de la République française. C’est au secrétaire général de l’Elysée d’annoncer, sur le perron de l’Elysée, et sur instruction du président de la République, qui sera le chef de gouvernement, et à personne d’autre, et certainement pas par quelqu’un qui veut faire croire qu’il est dans le secret ».

08h30 : Dans le Parisien de ce matin, on apprend que Nicolas Sarkozy a interdit à son fils Jean, 25 ans, de se présenter aux élections législatives dans la circonscription de Neuilly-Puteaux, dont l’investiture avait été gelée par les instances de l’UMP. Alors qu’il réclamait le soutien de son père, celui-ci lui aurait répondu : « Mauvaise idée. Les Sarkozy doivent se faire oublier, et ils se feront oublier ».

07h55 : Marine Le Pen tenait hier une conférence de presse à Henin-Beaumont. Et comme pour provoquer son adversaire Jean-Luc Mélenchon : elle assure que son « principal adversaire » est « le candidat socialiste », Philippe Kemel. Et d’ajouter : « Je ne mène pas de bataille personnelle, ni d’ego, ni de vengeance Je combats pour mes idées, pour mes électeurs, sans me préoccuper de ceux qui cherchent à faire les intéressants », faisant référence au candidat du Front de gauche. Pour elle, la candidature de Mélenchon ne change la donne « ni pour nous, ni pour les habitants ». Tandis que lui, prédit «  une bataille de dimension nationale et internationale ». Hier, Jean-Luc Mélenchon postait sur Twitter, pendant la conférence de presse de Marine Le Pen : « Tout est plus grave qu’ailleurs » à Hénin-Beaumont pour Le Pen. Y compris le niveau du vote d’extrême-droite. Ms cela va changer »

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Jean-Marc Ayrault nommé Premier ministre selon Jean-Pierre Jouyet

Gouvernement de François Hollande : quelles femmes au pouvoir ?

07h10 : Paris est divisé en 17 circonscriptions. Le combat s’annonce intéressant, notamment dans la 2e circonscription où devraient s’affronter François Fillon et Rachida Dati. Pour connaître les candidats de votre circonscription, rendez-vous sur la carte interactive réalisée par lemonde.fr, en cliquant ici. 

NE MANQUEZ PAS SUR MENLY.FR : 

Passation des pouvoirs : suivez l’intronisation de François Hollande en direct dès 10h

06h45 :  »Vous me manquerez sûrement mais moi je ne dois en aucun cas manquer à la France ». François Hollande a conclu par ses mots son discours hier, à la Mutualité devant le Conseil national du PS. Puis rappelant les enjeux des législatives : « Aussitôt une étape franchie, une autre arrive ». Et de souhaiter une « majorité solide, large et loyale ». Lors de ce Conseil national Hier a été dévoilé le slogan du Parti socialiste pour les élections législatives : « Donnons une majorité au changement ».

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Législatives : Jean-Luc Mélenchon et la stratégie du kamikaze

Hollande versus Merkel : La relance Française plus forte que l’austérité Allemande ?

Gouvernement de François Hollande : quelles femmes au pouvoir ?

Mardi 15 mai 2012 : Passation de pouvoirs Sarkozy/Hollande : 

21 h 00 – Roselyne Bachelot : « Je souhaite que François Fillon soit candidat à la présidence de l’UMP »

L’après-Sarkozy se met en place. Roselyne Bachelot s’est prononcée aujourd’hui en faveur de François Fillon dans la course à la présidence de l’UMP. « Une nouvelle phase s’ouvrira après les législatives », a-t-elle déclaré, saluant le travail de Jean-François Copé à la tête de la majorité. Si son choix se porte sur le premier ministre, c’est que François Fillon a, selon elle, une « capacité à rassembler au-delà de notre propre famille de l’UMP ».

19 h 00 – François Hollande : « Vos tweets ont bouleversé mon existence »

Jamais avare de bons mots et de plaisanteries, François Hollande a rendu hommage, à sa façon, à l’émergence des réseaux sociaux durant la campagne présidentielle. Au cours de ses adieux au « Hollandetour » – les journalistes qui l’ont suivi durant plusieurs mois -, le président de la République a déclaré : « Vos tweets ont bouleversé mon existence« . Toujours sur le ton de la gentille ironie, le Président a rappelé que la présence des journalistes pouvaient, quelques fois, être gênante. « Combien de fois je vous ai maudit quand voulant parler avec la foule j’avais devant moi un mur de photographes », a-t-il affirmé, souriant.

11h06 - Invité par RTL, Bernard Thibault a expliqué qu’il avait fêté la défaite de Nicolas Sarkozy : « On a suffisamment été critiqué – je pense aux meetings du Président de la République [Nicolas Sarkozy] – pour ne pas manifester une certaine satisfaction vu le verdit prononcé par les électeurs« .

10h54 - Malgré son score de 11% à l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon se voit écarté d’accords qui serait en train de nouer le PS avec une large gauche : « Un tel accord n’est possible que s’il concerne l’ensemble des forces impliquées. Or ce dimanche après-midi a eu une lieu une réunion dont le Parti de gauche a été exclu malgré nos demandes réitérées d’engager ces discussions de façon transparente et respectueuse de chacun« .

10h45 : La bataille des législatives est lancée officiellement aujourd’hui avec le dépôt des candidatures. Le « troisième tour » selon l’UMP, dont le chef a été défait il y a une semaine. Et voici le tract qui va être distribué par les militants du parti. Pour rappel, le slogan  »Ensemble, choisissons la France » fait référence, aux « nombreux drapeaux étrangers » - que Nadine Morano avait fustigés – et qu’on a pu voir place de la Bastille, le 6 mai dernier, jour de la victoire de François Hollande.

10h30 : Johnny Hallyday a souhaité « bonne chance » à François Hollande :  »J’ai dîné avec lui une fois chez Daniela Lumbroso. Elle m’avait invité et Hollande était là, mais je ne le savais pas. Il est charmant, spirituel et a beaucoup d’humour », explique le chanteur au Parisien.  »Je lui souhaite bonne chance en tout cas car il va avoir du boulot. M. Hollande sera certainement, et je l’espère, un très bon président pour la France », a-t-il dit sur Europe 1. Et d’ajouter sur Nicolas Sarkozy: « Je suis très ami et je serai ami toute ma vie avec Nicolas Sarkozy parce que je le connais depuis très longtemps et c’est lui qui m’a marié avec Laetitia. »

10h15 : Rachida Dati dément la rumeur, selon laquelle elle aurait laissé sa circonscription parisienne à François Fillon en échange de son investiture pour les municipales 2014 à Paris. Le samedi 12 mai, le site du Journal du dimanche avait publié un article sur ce possible de marchandage : « Selon nos sources, Rachida Dati a confirmé à des élus parisiens, samedi matin par sms, qu’elle serait prête à renoncer à se présenter en dissidente contre François Fillon aux prochaines législatives, à condition que l’UMP l’investisse dans la course à la mairie de Paris ».

Voici ce qu’elle écrit sur Twitter :

On ne m’achète pas. Ma loyauté et mon engagement vont aux habitants du 7ème et à tous les parisiens que je sers au quotidien.

— Rachida Dati (@datirachida) Mai 12, 2012

09h34 : Invité sur BFM-TV, Henri Guaino s’est exprimé sur les positions de François Hollande quant à la renégociation du traité européen : Il « ne croit pas un instant en la possibilité de renégocier le traité », ajoutant que « si le traité n’est pas mis en oeuvre, l’Euro sera emporté par la crise ». Puis, il confirme l’arrêt politique de Nicolas Sarkozy : « Nicolas Sarkozy ne briguera pas de responsabilités, ni de mandat (…) Je ne crois pas que Nicolas Sarkozy ait sous-estimé François Hollande.



F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE