François Hollande tend la main aux grands patrons français, alliés de Nicolas Sarkozy

PAR Xavier Rasmusen Reggiani, le 05/04/2012 à 13:03

François Hollande tend la main aux grands patrons français, alliés de Nicolas Sarkozy

Dans une interview accordée à Paris Match et parue ce jeudi, François Hollande annonce, s’il est élu, vouloir convoquer les patrons du CAC 40 pour ouvrir le dialogue. Ces propos contredisent la position que le candidat avait adopté à la mi-février.

A moins de 20 jours du 1er tour, le candidat socialiste – qui a de sérieuses chances d’être le prochain président – tend la main vers les patrons du CAC 40 :  » Nous aurons besoin de toutes les forces pour le redressement du pays. C’est pourquoi, au lendemain de l’élection présidentielle, je réunirai les entreprises du CAC 40, même si beaucoup de leurs dirigeants n’auront pas voté pour moi, déclare-t-il. Je leur dirai: ‘Vous êtes les fers de lance de l’économie française. Nous avons besoin de vous et vous avez besoin de l’État. Nous devons relever ensemble le défi du redressement de la France’ « .

A la mi-février, François Hollande avait critiqué l’augmentation de leur salaire de plus de 36% en 2010.

Laurence Parisot a répondu à l’appel du socialiste. La présidente du Medef, le syndicat patronal, a déclaré sur France 2 que le but du Medef était « de travailler avec tout gouvernement, quel qu’il soit« . Elle fait ainsi taire les critiques de plusieurs personnalités du PS qui l’accusaient de faire campagne pour Nicolas Sarkozy.

François Hollande qui s’était déclaré ennemi de la finance a radouci le ton. En visite à Londres, il expliquait que la City n’avait « rien à craindre » de lui, s’il était élu. Le programme du socialiste prévoit toujours de taxer à hauteur de 35% les grands groupes et veut s’attaquer au système des stock-options.

A lire aussi sur Menly :

- Les candidats à la présidentielle luttent contre l’abstention

- La lettre aux français de Nicolas Sarkozy en quatre points

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE