Sondage – Législatives : le Front national affiche son meilleure score

PAR Xavier Rasmusen Reggiani, le 11/05/2012 à 07:27

Sondage   Législatives : le Front national affiche son meilleure score

10h05 : Selon un sondage BVA, réalisé pour La Dépêche-Orange, la gauche reste en tête, l’UMP recul un peu et le FN monte encore.

- Toutes les forces de gauche sont créditées à 45,5 % d’intentions de vote

- L’UMP récolterait 32,5 % d’intentions de votes. Le parti enregistre une baisse de 13,5 points par rapport aux législatives de 2007 (46 %)

- Le FN totalise 16 % d’intentions de vote, son meilleur score pour une législative : 11 points de plus qu’en 2007 (5 %).

Source.

07h11 : Selon un sondage CSA pour BFMTV, RMC, 20 Minutes, CSC publié hier soir, la gauche devance l’UMP pour les prochaines législatives. Tandis que l’on pourrait s’attendre à de nombreuses triangulaires, au vu des résultats du Front national.

- La gauche (PS, EELV et Front de Gauche) est créditée de 46% des voix pour le premier tour, contre 33,5% pour la droite (33% pour l’UMP et 0,5% pour Debout la république) tandis que le FN est crédité de 12%.

En revanche, si l’on considère les partis uniquement :

- L’UMP arrive en tête des intentions de vote : 33% .

- Le PS compte 32%.

- Front de gauche : 10%

- EELV : (4%)

- Le Front national est à  12%.

A noter : « Le rapport de force à l’orée de la campagne n’indique pas pour le moment que l’on s’orienterait vers une nouvelle cohabitation », relève Jérôme Sainte-Marie du CSA.

Autres informations que révèle ce sondage :  55% des sondés se disent satisfaits de l’élection de François Hollande (contre 39% insatisfaits et 6% ne se prononçant pas), quand Nicolas Sarkozy recueillait en 2007 51% d’opinions favorables (contre 41%, et 8% ne se prononçant pas).

En outre, les Français donnent la priorité à :

- 85% d’entre eux souhaitent que soient mis en place « rapidement » : la réduction de 30% des rémunérations du Président et des membres du gouvernement,

- 73% veulent : le blocage des prix des carburants pendant trois mois,

- 71% visent : le rétablissement de la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler à 18 ans et cotisé 41 annuités,

- 24% sont pour la mise en oeuvre « rapide » du droit au mariage et à l’adoption des couples homosexuels,

- 24% pour le droit de vote des étrangers hors Union européenne aux élections locales.

Quant à la composition du gouvernement :

- 15% souhaitent qu’il y ait « avant tout de personnalités socialistes »

- 31% qu’il soit « largement ouvert aux écologistes et au Front de Gauche »

- 45% « aussi ouvert à des personnalités du centre ».

Source.

Vendredi 11 mai 2012 : J+5 après l’élection de François Hollande : 

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

François Hollande, mal barré pour négocier avec Angela Merkel

Mariage gay : le président Hollande tiendra-t-il ses promesses de candidat?

09h10 : Le sondage RMC de ce matin concerne la mariage gay : pour ou contre ? Un clin d’oeil à l’annonce de Barack Obama qui a dit hier, soutenir le mariage homosexuel à titre personnel. Les auditeurs se disent contre à 72% à 9h20. Participez au sondage en cliquant ici.

Jeudi 10 mai 2012 : 

10h30 : Selon un sondage CSA, réalisé avant le second tour, pour 20 minutes, BFMTV et RMC, une majorité de Français ne sont pas favorables à la cohabitation. 

- 61% des sondés souhaiteraient une majorité de députés en phase avec François Hollande, contre 23% (16% ne se prononcent pas)

- Parmi ceux qui ont voté pour F. Hollande : 80% veulent donner une majorité au nouveau président de la République, contre 10% (10% ne se prononcent pas)

Parmi ceux qui ont voté pour N. Sarkozy : 59% veulent une majorité de gauche ; contre 25%  (16% ne se prononcent pas)

Par ailleurs, on remarque, selon cette enquête, que la dette est citée comme devant être la priorité du président de la République, alors que ce thème n’arrivait qu’en 4e position pendant la campagne.

08h15 : Selon  un sondage Viavoice pour Libération, 53 % des électeurs préféreraient une majorité de gauche à l’Assemblée nationale, dont 31% une majorité absolue et 22 % une majorité relative. D’un autre côté, 24 % souhaitent une majorité relative de droite et 16% à une majorité absolue, soit un total de 40%. 7% des personnes interrogées ne se prononcent pas.

07h15 : Selon un sondage Viavoice pour Libération à paraître aujourd’hui, on constate qu’une majorité d’électeurs, soit 62%, sont opposés à des accords électoraux UMP-FN. 32 % se disent favorables et 6 % ne se prononcent pas. Parmi les sympathisants UMP, 51 % se déclarent opposés, 46 % sont favorables. Alors que la tendance s’inverse chez les militants FN : 80 % se disent favorables.

44 % des sondés préféreraient aussi que le candidat UMP appelle à voter pour un candidat PS pour battre le FN en cas de triangulaires aux législatives, si l’UMP « est moins bien placé ». Dans cette configuration, 24 % souhaiteraient que le candidat UMP appelle à voter FN, 21 % qu’il se maintienne et 11 % ne se prononcent pas.

Enfin, selon ce même sondage, 53 % des électeurs préféreraient une majorité de gauche à l’Assemblée nationale, dont 31% une majorité absolue et 22 % une majorité relative. D’un autre côté, 24 % souhaitent une majorité relative de droite et 16% à une majorité absolue, soit un total de 40%. 7% des personnes interrogées ne se prononcent pas.

Pour rappel, un précédent sondage Ifop dimanche soir, 54 % des sympathisants de l’UMP et 77 % de ceux du FN souhaitent que les deux formations passent des accords pour les élections locales.

Mercredi 9 mai : J+2 après l’élection présidentielle 2012 : 

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

François Hollande veut bloquer les prix du carburant avant les grandes vacances

Revoir la poignée de main de Nicolas Sarkozy et François Hollande

08h15 : Récapitulatif des premières estimations pour les législatives 2012 : 45% pour la gauche,31% pour la droite et 15% pour le FN. 

07h30 : Les premiers sondages tombent déjà pour les législatives 2012.

06h45 : Selon un sondage CSA pour i-Télé, réalisé hier, jour de l’élection, Martine Aubry serai la personnalité la plus disposée à devenir le premier ministre de François Hollande. Elle remporte 37% des intentions positives. Non loin derrière, Manuel Valls compte 33% des voix. Ensuite, nous avons Arnaud Montebourg (24%), Jean-Marc Ayrault et Pierre Moscovici (23%), Laurent Fabius (22%), Ségolène Royal (20%) et Michel Sapin (14%). Par ailleurs, 31% des sondés donnent leur voix au PS pour les législatives (45% pour la gauche) contre 30% pour l’UMP (31% pour la droite), et 15% pour un candidat du Front national. 

Lundi 7 mai : J+1 après l’élection présidentielle 2012 : 

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Retrouvez les résultats du second tour ville par ville

Nicolas Sarkozy : « Je ne serai plus jamais candidat aux mêmes fonctions »

19 h 15 – François Hollande reste en tête des intentions de vote

Le baromètre quotidien Ifop-Fiducial pour Paris Match donne toujours François Hollande vainqueur de l’élection présidentielle. Le candidat socialiste dispose de 4 points d’avance sur Nicolas Sarkozy. Si l’écart se resserre, il reste amplement suffisant pour François Hollande, favori de la présidentielle depuis le début de la campagne.

14 h 35 – 50% des Allemands soutiennent Nicolas Sarkozy

Selon une enquête publiée par le quotidien allemand die Welt, à la question « Quel président français, du point de vue allemand, serait le meilleur choix ? », 50% des Allemands répondent Nicolas Sarkoz. Une seule solution pour assurer la victoire du président sortant : faire voter nos voisins germaniques.

12h30 : Parier sur l’élection présidentielle et remporter un séjour dans un palace parisien ou un château corrézien, c’est possible. Le site de paris sportifs Unibet a lancé ce drôle de concept similaire aux paris habituels  sur le foot, le tennis ou le rugby. Le site propose d’effectuer  gratuitement 5 paris sur les résultats du second tour de dimanche. Avec un peu de chance et pas mal de jugeote, vous dormirez peut-être le week-end prochain dans la chambre d’hôtel mitoyenne à l’un des candidats.

Pour parier gratuitement sur les résultats du second tour, rendez vous sur Unibet2012.

12h00 : DSK l’infréquentable continue à faire parler de lui. Après l’anniversaire de Julien Dray la semaine dernière où sa présence a beaucoup fait jaser, l’ancien directeur du FMI fait à nouveau la une suite à ses problèmes judiciaires. Selon Libération, les juges de l’affaire du Carlton de Lille seraient sur la piste de viols en réunion après les déclarations d’une escort girl qui a participé aux parties fines à Washington entre le 15 et le 18 décembre 2010.

DSK aurait selon la déposition, fait « mal » à la jeune fille en lui « tenant les mains et lui tirant les cheveux. » La prostituée d’origine belge a ajouté qu’elle « a protesté, essayé de se dégager » lorsque Dominique Strauss-Kahn aurait tenté de la sodomiser.

Une autre fille, présente dans la chambre de l’hôtel W à Washington ce jour là, est cependant venue nuancer les propos : « je voyais à sa tête que ça ne lui plaisait pas mais je ne l’ai pas entendue dire non, si elle ne voulait pas, et si elle avait crié je l’aurais entendue et je serais intervenue. » Après le proxénétisme, l’abus de biens sociaux, l’escroquerie et le blanchiment, DSK pourrait être accusé maintenant de viol en réunion. Contacté par Libé, le parquet a assuré qu’il ne rendrait pas son verdict dans les jours à venir afin de ne pas « perturber la présidentielle. »

Source

10h20 : Selon un sondage CSA, 59% des électeurs de François Bayrou ont trouvé Nicolas Sarkozy plus convaincant lors du débat télévisé du 2 mai. Contre 23% d’avis favorables pour François Hollande. Alors que l’ancien candidat centriste a annoncé hier qu’il comptait voter pour son homologue socialiste, on peut imaginer l’impact favorable sur Nicolas Sarkozy suite à ce face-à-face politique, mercredi dernier, contrairement à ce qui a été dit dans les médias depuis.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Vidéo de l’agression des journalistes de BFMTV lors du meeting de Nicolas Sarkozy à Toulon

Jean-Luc Mélenchon appelle au rassemblement place Stalingrad à J-2 du scrutin

09h20 : Les sondages pleuvent ce vendredi 4 mai, à 2 jours des élections présidentielles 2012. A en croire les différentes enquêtes, l’écart se resserre de plus en plus entre les deux candidats. Mais qu’en est-il de la marge d’erreur ? Comme au premier tour, la marge d’erreur est d’environ 3 points (dans le cas d’un sondage Ipsos). Par exemple, François Hollande est crédité actuellement de 52,5% selon cet institut. Donc, on a 95% de chance de voir le candidat socialiste dans une fourchette de 49,5 % à 55,5 %. Idem pour le candidat UMP. En conclusion : rien n’est joué ! 

Récapitulatif des derniers sondages : 

- TNS Sofres : Hollande 53,5 % ; Sarkozy 46,5%
- CSA : Hollande 53 % ; Sarkozy 47 %
- Ipsos : Hollande 52,5 % ; Sarkozy 47,5 %
- BVA : Hollande 52,5 % ; Sarkozy 47,5 %

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Des militants UMP agressent les journalistes de BFMTV à Toulon

Nicolas Sarkozy parle mieux anglais que François Hollande…

08h20 : Selon les différents sondages publiés entre hier et aujourd’hui, on remarque que l’écart se resserre nettement entre François Hollande et Nicolas Sarkozy. Jamais l’écart entre les deux candidats n’a été aussi faible. Selon un sondage Harris Interactive pour VSD et La Chaîne parlementaire, Nicolas Sarkozy gagne 2 points et est crédité à 47% (+2), contre 53% des intentions de vote pour François Hollande qui perd (-2 points). Selon l’enquête de TNS Sofres, F. Hollande perd 1,5 pt, en faveur de son adversaire. Pour CSA (BFM-TV/RMC/20 Minutes/CSC) François Hollande recueille là encore 53%, en baisse d’un point, contre 47% à Nicolas Sarkozy (+1). Trois études donnent le socialiste à 52,5% : BVA pour Le Parisien/Aujourd’hui en France de vendredi où il perd un point (Sarkozy à 47,5%, +1), OpinionWay-Fiducial pour Le Figaro et LCI où il recule de 1,5 point (+1,5 en faveur du président sortant) et enfin Ipsos-Logica pour France Télévisions, Radio France et Le Monde où il perd 0,5 point (+0,5 pour Sarkozy).

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Retrouvez les temps forts de ces deux derniers jours de la campagne présidentielle 2012, en suivant notre Fight Club 2012

06h50 : L’écart se resserre encore entre les deux candidats à la présidentielle. Selon le dernier sondage TNS Sofres Sopra group pour I>Télé publié ce matin, François Hollande perd 1,5 point (en une semaine) et comptabilise 53,5% des intentions de vote pour le second tour de l’élection dimanche prochain. Le socialiste est toujours devant Nicolas Sarkozy, lequel gagne tout de même 1,5 point, obtenant ainsi 46,5% des voix. Le président-candidat peine à rassembler les électeurs du Front national. « Seulement » 52% des fidèles de Marine Le Pen reporteraient leur voix en sa faveur. On note également que les électeurs de François Bayrou sont très partagés entre François Hollande (37%), Nicolas Sarkozy (32%) et l’abstention (31%). Le représentant PS peut par ailleurs compter sur prés de 85% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon.

Vendredi 4 mai : J-2 avant le second tour des élections présidentielles : 

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Vote par procuration pour le 2nd tour : les démarches à suivre

Débat Hollande – Sarkozy : la soirée vécue avec les ténors du PS

15 h 35 – Un sondage LH2/Yahoo positionne François Hollande comme le candidat le plus convaincant

Après RMC ce matin, un deuxième sondage donne François Hollande vainqueur du débat. Les téléspectateurs considèrent en effet que François Hollande a été globalement convaincant (45%), légèrement devant Nicolas Sarkozy (41%). Le débat n’a eu, pour le moment, aucun effet sur les intentions de vote. François Hollande conserve entre 4 et 5 points d’avance sur son rival.

07h50 : Sur RMC, la question du jour, posée aux auditeurs est celle-ci : « Qui des deux candidats a été le plus convaincant à l’issue de ce débat, selon vous ? » A l’heure actuelle, François Hollande est en tête avec 47 % d’avis favorables, contre 45 % pour Nicolas Sarkozy. 8% des auditeurs n’ont été convaincus, ni par l’un, ni par l’autre…

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Débat François Hollande – Nicolas Sarkozy : le top 10 des répliques assassines

Ecoutez Nicolas Sarkozy en direct sur RTL : son retour sur le débat

Jeudi 3 mai : J-3 avant le second tour des élections présidentielles 2012 : 

18 h 00 – Intentions de vote : François Hollande en tête à 54%

Selon un sondage Ifop-Fiducial pour Europe 1, Paris Match et Public Sénat publié aujourd’hui, François Hollande est toujours en tête des intentions de vote pour le second tour de la présidentielle. Le candidat socialiste garde une avance confortable (54% contre 46%) mais connaît une légère baisse de 0,5 points. Sans doute en faudra-t-il un peu plus pour redonner le sourire au camp Sarkozy.

16 h 45 – 62% des Français craignent une situation économique semblable à celles de l’Espagne et la Grèce

Selon un sondage Ifop publié pour Atlantico, 62% des Français estiment que la France pourrait se retrouver dans la même situation économique que la Grèce et l’Espagne dans les prochains mois ou prochaines années. Les plus pessimistes de nos compatriotes ne sont autres que les sympathisants du Front national. Ces derniers sont 83% à redouter cette dégradation économique. Suivent les militants de l’UMP (59%) et de la gauche (52%). Le sondage révèle également que les catégories socio-professionnelles sont les plus craintives.

15 h 30 -La cote de Nicolas Sarkozy en hausse chez les électeurs du Front national

La popularité du Président est à la hausse. Un sondage TNS Sofres Logica pour Le Figaro Magazine confirme les bons résultats enregistrés par Nicolas Sarkozy, qui progresse de onze points sur les deux derniers mois. Sa cote remonte d’ailleurs très nettement auprès des électeurs du Front national et atteint les 42% (+23). La cote de son premier ministre, François Fillon, auprès des électeurs FN connaît, quant à elle, une hausse de 25 points et atteint 45%. Plus surprenant encore, François Hollande connaît une hausse chez les électeurs… de droite. Le candidat socialiste est à 23% (+5) et connaît même une hausse de 7 points chez les sympathisants UMP (20%).

09h40 : 37% des Français d’accord avec les idées défendues par le Front national

Selon une enquête TNS Sofres pour la Matinale de Canal + aujourd’hui, on apprend que 4 français sur 10 (37 %) sont en accord – avec des degrés divers – avec les idées défendues par le Front national, même si une majorité (51% contre 42%) juge le parti de Marine Le Pen « dangereux pour la démocratie ».

Les détails du sondage : 

- 6% (+1) sont « tout à fait d’accord » avec les idées du FN

- 31% (+5) « assez d’accord »

Un record historique pour le FN pour ce type de questions. 

- 25% (-2 points) des sondés se disent « plutôt en désaccord » avec les idées du FN

- 34% (-1) « tout à fait en désaccord » avec ces idées

A la question « le FN représente-t-il un danger pour la démocratie ? » :  

- 51% des Français répondent par l’affirmative (-2 points par rapport à janvier)

- 42% par la négative (+3)

Le pourcentage de Français jugeant que le FN représente un danger pour la démocratie est au plus bas depuis octobre 1985, selon ce sondage réalisé depuis octobre 1983.

D’après cette enquête : 71% des Français pensent qu’ »il y a trop de gens en France qui profitent du système et ne cherchent pas vraiment à s’en sortir » (contre 26% en désaccord) et 52% d’accord pour dire qu’il y a « trop d’immigrés en France » (contre 43%).

Source.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Vote par procuration pour le 2nd tour : Il est encore temps !

François Hollande : « Le projet d’une nouvelle taxe est sur la table » avec Angela Merkel

07h25 : François Hollande enregistre une légère baisse à quelques heures du grand débat télévisé, selon la dernière enquête BVA, réalisée pour Orange, la presse régionale et RTL et publiée ce mercredi 2 mai. Le candidat socialiste est donc à 53,5% des intentions de vote, perdant 1 point par rapport à la semaine dernière, contre 46,5% (+1) pour Nicolas Sarkozy. L’avance de François Hollande reste malgré tout confortable.

On note que le candidat-président retrouve (presque) son meilleur niveau observé au soir du premier tour (53% contre 47%) » selon BVA.

Nicolas Sarkozy peut espérer, d’après ce sondage, récolter 57% des électeurs de Marine Le Pen, soit 10 points de plus que la semaine dernière. Des reports « toujours trop faibles », relève Gaël Sliman, directeur de BVA Opinion. Car 21% vont vers le candidat PS.

Du côté des fidèles de François Bayrou, les reports sont partagés : 36% pour chacun des deux candidats. 

Mercredi 2 mai : J-4 avant le second tour de l’élection présidentielle 2012 : 

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Nicolas Sarkozy au Trocadéro : revoir son discours en vidéo

François Hollande sur BFMTV/RMC : écoutez-le en direct dès 08h30

17 h 10 -Pour 38% des Français, la campagne de Nicolas Sarkozy est « trop à droite »

Selon un sondage LH2 pour le Nouvel Obs, 38% des Français estiment que la campagne de Nicolas Sarkozy est « trop à droite ». Un taux qui monte à 48% chez les électeurs de François Bayrou. A l’inverse, ils sont 9% à penser que la campagne du président de la République n’est « pas assez à droite ». Petite surprise, si l’orientation de la campagne est estimée « juste comme il faut » par 43% des électeurs de Marine Le Pen, ils sont 15% à considérer la campagne comme étant « trop à droite ». Comme quoi…

15 h 15 – Martine Aubry et Alain Juppé favoris pour Matignon

Selon un sondage LH2 pour Yahoo!, les Français souhaiteraient voir Martine Aubry accéder au poste de premier ministre si François Hollande était élu.Ils sont 23% à citer le maire de Lille. Elle se positionne ainsi devant Manuel Valls (12%), Ségolène Royal (10%) et Arnaud Montebourg (10%). En cas de victoire de Nicolas Sarkozy, c’est Alain Juppé qui semble être le favori des Français pour Matignon. Le ministre des Affaires étrangères obtient 26% des suffrages devant François Fillon (18%). L’actuel premier ministre est même en tête chez les sympathisants de droite (30% contre 27% pour Alain Juppé).

09h10 : Le derniers sondages rappellent que le second tour n’est pas encore joué. Selon un dernier sondage Ipsos, réalisé les 27 et 28 avril derniers pour le compte de France Télévisions, Radio France et Le Monde lundi, François Hollande perd un point, obtenant donc 53% des intentions de vote, pour le second tour de la présidentielle. Ce qui amène le candidat UMP, Nicolas Sarkozy à 47% (+1). 

Concernant les reports de voix : 

- 34% des électeurs de François Bayrou voteraient Hollande, 40% Sarkozy,(26% n’ont pas exprimé d’intention de vote).

- 14% des électeurs de Marine Le Pen se tourneraient sur Hollande, 54% sur Sarkozy, (32% n’ont pas exprimé d’intention de vote).

-  80% des fidèles de Jean-Luc Mélenchon se reporteraient sur Hollande, 3% pour Sarkozy, (17% n’ont pas exprimé d’intention de vote).

Lundi 30 avril 2012 : J-6 avant le second tour des présidentielles 2012 : 

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Défaite de François Hollande : le cimetière des éléphants

François Hollande veut valoriser le rap et les musiques urbaines à l’école

Les plus de 65 ans seraient la seule tranche d’âge à voter majoritairement pour Nicolas Sarkozy au second tour dimanche prochain.

Selon un sondage LH2 publié ce dimanche pour Yahoo, François Hollande perd deux points à 54% d’intentions de vote. La dernière enquête avait été réalisé le 19 avril dernier avant le premier tour de la présidentielle. 28% des personnes interrogées n’ont pas souhaité exprimer leur choix.

Dans le détail, 30 % des électeurs de François Bayrou voteraient François Hollande, contre 31 % Sarkozy. 39 % déclarent qu’il s’abstiendront.

Dans le camps du Front national, Nicolas Sarkozy draine 45% des votes. 20% seulement s’épancheront sur Hollande, et 35% s’abstiendront d’offrir leur voix.

Du côté de l’électorat de Jean-Luc Mélenchon, les choses sont plus tranchées.  70 % des électeurs du Front de gauche devraient  voter Hollande.

Bien qu’en léger retrait par rapport au précédent sondage, François Hollande conserve une marge confortable sur son adversaire UMP. Le candidat socialiste devance Nicolas Sarkozy chez les 18-24 ans, les 25-34 ans et les 50-64 ans. Il n’y a que sur les plus de 65 ans qu’il est battu (37% contre 63% pour Nicolas Sarkozy). Surtout François Hollande peut compter sur une majorité auprès de toutes les catégories d’actifs.  Ils sont 52 % chez les cadres supérieurs et les professions libérales, 56 % parmi les professions intermédiaires, 63 % chez les ouvriers et employés à le soutenir pour le second tour de dimanche prochain.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Des Paroles et Des Actes – Sarkozy a choisi son premier ministre

Défaite de Nicolas Sarkozy : la guerre des droites aura-t-elle lieu ?

Source

 

26 avril 2012 :16 h 50 – Nicolas Sarkozy remporterait le débat (TNS Sofres)

Un sondage TNS Sofres réalisé pour I-Télé indique que 72% des Français ont l’intention de regarder le débat télévisé de l’entre-deux tours, le 2 mai prochain. Selon 30% des personnes interrogées, Nicolas Sarkozy sortira vainqueur de cet affrontement. Ils sont tout de même 28% à penser que c’est son rival socialiste qui prendra l’avantage. Ce débat aura une importance toute particulière pour les électeurs de Marine Le Pen et François Bayrou. Ils sont respectivement 38% et 30% à se dire prêts à changer d’avis concernant leur futur vote.

09h03 : François Hollande donné vainqueur avec 54% des voix

Si le dernier sondage CSA donne toujours François Hollande en tête au second tour, on constate quand même qu’il perd des points par rapport au baromètre effectué le soir du premier tour. François Hollande est crédité de 54% des voix contre 46% pour Nicolas Sarkozy. Mais le 22 avril, le candidat socialiste bénéficiait de 56% d’intentions de vote contre 44% pour le président sortant. On constate donc une perte de points de François Hollande bénéfique pour Nicolas Sarkozy puisqu’il remonte dans les intentions de vote des Français au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle.

Par ailleurs, 56% des personnes interrogées estiment voter pour François Hollande «avant tout parce qu’ils ne souhaitent pas que Nicolas Sarkozy soit réélu», contre 43% qui avouent le choisir «avant tout parce qu’ils souhaitent que François Hollande soit président de la république».

S’agissant du vote pour Nicolas Sarkozy, les proportions sont respectivement de 58% et de 42%.

A LIRE AUSSI SUR MENLY:

Pendant toute la campagne présidentielle, retrouvez les dernières informations en direct dans les rubriques Fight Club et l’Antisèche

6h50 : Selon le dernier sondage BVA, réalisé les 24 et 25 avril pour Orange, la presse régionale et RTL, François Hollande reste en tête et recueille 54,5 % des intentions de vote au second tour, contre 45,5% à Nicolas Sarkozy. L’écart est de 9 points, contre 6 lors du premier tour. Le candidat socialiste gagne 1,5 point. Son adversaire UMP en perd autant. Selon Gaël Sliman, directeur de BVA Opinion, il semblerait que l’attitude de Nicolas Sarkozy – séduction des électeurs du FN, position sur le « vrai travail », etc. – a été contreproductive.

Concernant le report de voix : 48% des électeurs des candidats éliminés au premier tour ont l’intention de voter François Hollande, 33% pour Nicolas Sarkozy (19% ne se prononcent pas).

François Hollande devrait bénéficier du report de 89% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, 38% de ceux de François Bayrou, 26% de ceux de Marine Le Pen (contre 19% le 22 avril).
Pour Nicolas Sarkozy : 47% des électeurs frontistes (- 10 points par rapport au premier tour), 41% de ceux de François Bayrou et 5% de ceux de Jean-Luc Mélenchon ont l’intention de voter pour le président-candidat. (27% des électeurs de Marine Le Pen, 21% de ceux de François Bayrou et 6% de ceux de Jean-Luc Mélenchon ne se prononcent pas).

D’autre part, 28% des sondés souhaitent que François Hollande choisisse Martine Aubry commme Premier ministre s’il est élu le 6 mai, 24% Manuel Valls, 12% Jean-Marc Ayrault, 11% Pierre Moscovici, 9% Laurent Fabius et 7% Michal Sapin.
Si Nicolas Sarkozy est réélu, ils sont 30% à se prononcer pour Alain Juppé à Matignon, à égalité avec François Bayrou, 16% Jean-Louis Borloo, 7% Nathalie Kosciusko-Morizet, 5% Jean-François Copé et 3% Xavier Bertrand.

 

Vendredi 27 avril : J-9 du du second des élections présidentielles : 

Jeudi 26 avril 2012 – 17 h 20 – François Hollande toujours en tête avec 55%

Le sondage TNS Sofres du jour confirme la tendance. François Hollande reste en tête des intentions de vote avec 55% des voix. 81% des personnes interrogées, y compris celles qui ont décidé de s’abstenir, se sont déclarées sûres de leur choix.

Selon cette enquête, 51% des électeurs de Marine Le Pen voteraient pour Nicolas Sarkozy, 16% voteraient pour François Hollande et 33% s’abstiendraient ou voteraient blanc. Les électeurs de François Bayrou se tourneraient à 39% vers Nicolas Sarkozy contre 32% pour François Hollande. Un tiers d’entre eux (29% exactement) s’abstiendraient ou voteraient blanc.

Mercredi 25 avril 2012 – 17 heures – Un sondage Ifop/Paris Match donne François Hollande vainqueur avec 55% des voix

Le sondage Ifop/Paris Match du jour est sans appel. François Hollande reste en tête des intentions de vote avec 55% des voix. En outre, le sondage révèle que 44% des électeurs de Marine Le Pen se disent prêts à reporter leur voix sur Nicolas Sarkozy au second tour contre 21% pour François Hollande. Les électeurs du Front national s’abstiendraient à 35%.

17h50 – 59% de l’électorat FN adhère à l’idée d’un accord avec l’UMP

Le rapprochement entre les électeurs du Front national et de l’UMP est possible. Le sondage OpinionWay, qui révélait que 64% des sarkozystes souhaitaient conclure un accord avec le FN, indique également que 59% de ceux qui ont voté pour Marine Le Pen seraient également favorables à une telle possibilité. En revanche, 64% des Français sont opposés à cette éventuelle alliance.

16h55 – L’électorat de Nicolas Sarkozy favorable à un accord avec le Front national

Un sondage OpinionWay Fiducial réalisé pour Les Echos et Radio Classique révèle que 64% des électeurs de Nicolas Sarkozy seraient favorables à un accord entre l’UMP et le FN en vue des élections législatives. Selon Bruno Jeanbart, directeur des études politiques et d’opinion d’OpinionWay, ce score s’explique par le désir de l’électorat UMP de voir son candidat gagner quoi qu’il en coûte. Impossible sous Jacques Chirac, rejeté lors du premier quinquennat de Nicolas Sarkozy, un tel accord amorcerait une véritable transformation du paysage politique français, créant pour la première fois un  »bloc de Droite ».

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

- Hollande et Sarkozy draguent le FN : pêcheurs en eaux troubles

- Suivez les coups bas de la campagne en temps réel, sur notre « Fight Club 2012″

12h20 – François Hollande est majoritaire chez les 18-24 ans

Alors qu’on attendait un vote massif des jeunes en faveur de Marine Le Pen, un sondage Ipsos / Logica Business Consulting publié dimanche 22 avril montre que les 18-24 ans ont plébiscité … François Hollande !

Le candidat socialiste a en effet placé les jeunes au cœur de sa campagne, une démarche payante puisque les 18-24 ans auraient été 29% à voter pour lui au premier tour.

Le président sortant, Nicolas Sarkozy arrive juste derrière avec 27% de soutien auprès des jeunes électeurs.

Enfin, contrairement aux prévisions du sondage CSA du 9 avril qui la plaçait à 26%, Marine Le Pen n’aurait séduit que 18% des électeurs en dessous de 25 ans.

Lors des élections présidentielles de 2002, 14% des 18-24 ans avaient voté pour le candidat écolo Noël Mamère. Venaient ensuite, avec 13% chacun, Jacques Chirac, Jean-Marie Le Pen et Lionel Jospin. Aux dernières élections présidentielles de 2007, 58% des jeunes avaient choisi Ségolène Royal au premier tour. Dimanche dernier, les 18-24 ans ont placé François Hollande et Nicolas Sarkozy au coude à coude. Reste à savoir lequel des deux saura les séduire pour faire pencher la balance le 6 mai…

09h30 – François Hollande arrive en tête auprès des syndicats

Après une trêve de deux jours à la veille du premier tour, les sondages reprennent leur rythme effréné. Alors que le nouveau débat de l’entre deux tours s’oriente sur le 1er mai et la notion de « vrai travail », un sondage Harris Interactive réalisé pour Liaisons sociales quotidien est allé jauger les préférences électorales des syndiqués. Avec près de deux millions d’adhérents, les syndicats restent les premières organisations de masse en France. Et leur influence ne doit pas être négligée dans la campagne présidentielle, puisqu’elle dépasse bien souvent le seul cercle des syndicalistes. Sur fond de crise économique et sociale, c’est François Hollande qui semble répondre avec le plus de justesse à leurs attentes. Il a ainsi convaincu 43% des salariés proches d’au moins un syndicat dimanche 22 avril, soit 14 points de plus que son score à l’échelle nationale. Dans le détail, François Hollande séduit 56% des sympathisants de la CFDT, 49% de l’Unsa, 44% de la CGT, 35% de Solidaires (SUD) et 28% de FO.

Le candidat socialiste devance même Jean-Luc Mélenchon, qui obtient pour sa part son meilleur score auprès des sympathisants de la CGT et de Solidaires (39%), mais peine à convaincre à la CFDT (6%). De son côté, Nicolas Sarkozy fait moins que son score national avec 14% du vote syndical. Le chef de l’État a ainsi rallié au premier tour 53% des voix à la CFE-CGS, 42% de la CFTC et 15% de la CFDT et FO. Quant à la CGT, Nicolas Sarkozy atteint le score symbolique de 1%. Plus étonnant, Marine Le Pen a réussi à séduire 15% des voix du FO, 12% de la CFDT et 9% de la CGT. Reste à savoir comment voteront les syndiqués à l’issue de l’entre-deux tours, alors que les candidats tentent tous de se réapproprier la grande fête syndicale du 1er mai.

15h22 – Les jeunes préfèrent Hollande, les femmes se tournent vers Sarkozy

Selon un sondage Ifop, l’électorat des moins de 35 ans s’est majoritairement tourné vers François Hollande. Le candidat socialiste totalise en effet 28% des voix « jeunes », devançant ainsi Nicolas Sarkozy (21%) et Marine Le Pen (20%). A l’autre bout de la pyramide des âges, c’est le président sortant qui a fait le plein de voix, séduisant 43% des plus de 65 ans. Le président de la République relègue ainsi son rival socialiste (23%). Contrairement aux idées reçues, l’électorat sénior ne s’est pas spécialement tourné vers le FN, Marine Le Pen prenant seulement 11% de ces votes.

Nicolas Sarkozy est également en tête chez les femmes (31%), devançant de trois points François Hollande. Le candidat socialiste se place par contre facilement devant le Président sur le terrain du vote masculin (29% contre 23%). La grande surprise des estimations des instituts de sondage résident dans la faible part de l’électorat ouvrier qui s’est tournée vers Jean-Luc Mélenchon. Le candidat du Front de gauche ne représente que 12% de cette catégorie socio-professionnelle, se plaçant ainsi derrière Marine Le Pen (29%), François Hollande (28%) et Nicolas Sarkozy (19%).

13 h 25 – Pour qui ont voté les catholiques pratiquants lors du 1er tour de l’élection présidentielle de dimanche ?

C’est Nicolas Sarkozy qui remporte le scrutin chez les catholiques pratiquants avec 47% des voix. Le président-candidat devance son rival socialiste François Hollande avec 14%. François Bayrou receuille 17% des voix des catholiques pratiquants et Marine Le Pen 15%.

11h10 : Le ministère de l’intérieur vient de publier les résultats définitifs du 1er tour de cette présidentielle 2012. Hollande est en tête avec 28,63% des voix, contre 27,18% pour Sarkozy, et  17,9% pour Marine Le Pen.

Ces résultats définitifs du 1er tour de la présidentielle ont été communiqués ce matin par le ministère de l’Intérieur. Derrière les 3 ténors de cette élection, le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon obtient 11,11% des voix, là où le président du MoDem, François Bayrou, plafonne à 9,13%.

Les résultats définitifs doivent encore être validés par le Conseil constitutionnel avant leur proclamation définitive, ce mercredi. Source

10h35 : Un sondage Harris Interactive pour La Vie révèle que Nicolas Sarkozy attire davantage les catholiques pratiquants que ses adversaires. Et que les pratiquants réguliers votent moins pour Marine Le Pen que la moyenne des Français. 47 % des catholiques pratiquants réguliers ont voté pour le candidat UMP, contre 27 % pour l’ensemble des citoyens. 14% seulement auraient choisi François Hollande (contre 28,7%). On enregistre 15% pour Marine Le Pen. Plus de détails en cliquant ici.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

- Suivez les coups bas de la campagne en temps réel, sur notre « Fight Club 2012″

Présidentielle 2012 : « Sarkozy c’est fini » pour la presse internationale

09h48 : 52% des électeurs du FN et 25% de ceux du MoDem pourraient voter Nicolas Sarkozy.

Ce premier round a réservé son lot de surprises. Certes, François Hollande et Nicolas Sarkozy s’affronteront au second tour mais Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et François Bayrou n’ont pas obtenu les scores escomptés. Alors que la candidate du FN franchit un pallier historique de 20%, le leader du Front de gauche glane seulement 11% quand il en espérait 17% et le président du MoDem s’effondre à moins de 10% alors qu’il y a encore quelques mois, il était pressenti comme le fameux troisième homme. La question qui se pose donc légitimement maintenant est : qui sera le nouveau président de la République ? Le report des voix du premier tour sera primordial dans l’élection d’un homme fort.

Hier, le CSA se remettait au travail après ce week-end de trêve et interrogeait un large panel d’électeurs après l’annonce des résultats. Publié conjointement par BFMTV, RMC et 20minutes, l’étude donne un premier aperçu de ce que pourrait être le déterminant report des voix.

L’avantage considérable que semble prendre François Hollande à ce petit jeu saute aux yeux. En effet, le candidat socialiste pourrait déjà compter sur les voix d’EE-LV (84%) et du Front de gauche (91%). Yves-Marie Cann, directeur du département opinion à l’institut CSA explique : «L’ancrage politique à gauche de ces formations profite en toute logique à François Hollande. Ce qui est intéressant d’observer, c’est le report des voix de Bayrou et Le Pen».

Dans une campagne profondément marquée par l’anti-sarkozysme, les voix du centre-droit et de l’extrême-droite qui aurait dû profiter au candidat de droite pourraient très bien filer tout droit vers l’adversaire socialiste. Yves-Marie Cann : « Le socle d’électeurs de François Bayrou pèsera moins qu’en 2007, et il se répartira différemment que lors de la précédente élection présidentielle« . Ainsi, 40% de l’électorat MoDem offrirait leur bulletin à François Hollande, 35% préféreraient l’abstention et seulement 25% opteraient pour un vote Sarkozy.

Les électeurs Front National éprouveront moins de difficulté à voter UMP et ce, même si l’objectif annoncé est de faire exploser le parti du président pour devenir la principale force d’opposition. La plupart des frontistes refuseront de voter Hollande ou même de lui faciliter l’accès à la présidence par leur abstention. 52% devraient voter pour lui quand 27% choisiront Hollande.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Notre « Fight Club 2012″ : Louis Aliot, n°2 du FN : « Je voterai blanc » au 2nd tourrefger

Sans Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen aurait pu accéder au second tour

08h00 : Selon les dernières estimations du sondage CSA (BFMtv, 20 minutes, RMC) publié hier soir, on note un report massif des électeurs de Jean-Luc Mélenchon et d’Eva Joly pour François Hollande. Ceux du Front de gauche voteraient à 91% pour le candidat socialiste, quand ceux d’Europe-Ecologie Les Verts se reporteraient à 84% sur François hollande. Quant au report de voix frontistes, Nicolas Sarkozy peut compter sur 52% des votes de Marine Le Pen, contre 27% pour François Hollande.

Lundi 23 avril – Présidentielle 2012 : J-13 avant le 2nd tour entre François Hollande et Nicolas Sarkozy :

Selon un sondage CSA pour BFM TV, les électeurs de François  Bayrou voteraient à 40% pour François Hollande et à 25% pour N. Sarkozy au 2ème tour. François Bayrou lui, a déclaré ce soir qu’il s’entretiendrait avec les deux candidats avant de décider d’appeler ou non à voter pour l’un ou l’autre au second tour.

22 h 35 - L’institut Ifop vient de publier un sondage sur le 2nd tour de l’élection présidentielle : 54,4% des sondés se sont déclarés en faveur de François Hollande contre 45,5% à Nicolas Sarkozy.

Sans surprise, 83% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon choisiront François Hollande et 31% des personnes qui ont voté Marine Le Pen choisiront le candidat socialiste.

21h50 – Tous les résultats du premier tour ville par ville

Vous voulez connaitre pour qui ont voté vos voisins? Découvrez l’infographie des votes de votre ville pour ce premier tour de la présidentielle.

Le site du Nouvel Obs met à jour une carte de France des résultats du premier tour au fur et à mesure des résultats définitifs. Il suffit d’indiquer le nom de votre ville, pour afficher la répartition des votes de ce dimanche.

Cliquez ici pour découvrir la carte de France des résultats de ce premier tour ville par ville.

Dimanche 22 avril 2012 – 21h30

Une étude Ipsos Logica sur le vote ouvrir lors de ce premier tour révèle que Marine Le Pen (30%) a su gagner la confiance des ouvriers. La candidate du FN est suivie à 3 longueurs par François Hollande 27%, Sarkozy 18%, et Mélenchon qui plafonne à 12%. Bayrou lui reste à 8% des voix chez les ouvriers. Au second tour, le candidat socialiste devrait pouvoir compter sur le vote des ouvriers pour conserver l’avance que lui prédisent les sondages.

14 h 30 – Il n’y aura pas de sondages à la sortie des urnes dimanche lors du 1er tour de l’élection présidentielle :

La commission des sondages a confirmé en ce début d’après-midi que 9 instituts de sondages ont décidé de ne pas réaliser d’études à la sortie des urnes pour le compte du 1er tour des élections présidentielles.

La cause principale de ce renoncement est principalement liée à la polémique autour des médias étrangers, en particulier Belges et Suisses, qui voulaient publier des estimations dès 18 heures. La crainte est que celle-ci soit relayée sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.

Toutefois, les premiers chiffres sur le 1er tour devraient circuler aux alentours de 18 h 45 dans les rédactions françaises et étrangères. Autant dire qu’il y aura sans doute des fuites.

À LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

- Vote par procuration : les démarches étape par étape pour le premier tour

- Premier tour 2012 : quels sont les sites étrangers qui dévoileront les résultats avant 20h ?

- Les sondages politiques font-ils l’élection ?

10h05 : A J-2 du premier tour, les sondages abondent dans les médias… Les chiffres différent de peu et rien n’est encore joué.  »La course 2012″, enquête du CSA pour RMC, BFMTV et 20 Minutes (réalisé mercredi et jeudi), éclaire sur un phénomène étrange, selon Jérôme Sainte-Marie, président du département opinion du CSA :  en principe en fin de campagne on a moins d’indécis, et surtout les gens se déclarent plus intéressés. Et là, c’est le contraire. On n’a jamais eu depuis décembre autant de gens qui se disent « pas intéressés » par la campagne (37%). En plus, le taux d’indécis pour le 1er tour demeure constant à 38%. Ça signifie qu’il peut encore y avoir des surprises, parce que l’opinion n’est pas encore « cristallisée » comme on dit.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Retrouvez notre « Fight Club 2012″, pour suivre en direct les temps forts de la campagne présidentielle

Présidentielle 2012 : Le look pour aller voter au premier tour

09h35: Deux jours sans sondage, c’est la période d’accalmie que les Français vont vivre à partir de vendredi soir minuit, puisque la campagne présidentielle s’arrête officiellement jusqu’à la parution des résultats du premier tour.

Au total, plus de 350 enquêtes d’opinion sont venues alimenter les médias. A raison d’un sondage minimum par jour, les Français ont frôlé l’indigestion. Selon une étude de l‘Ifop pour Metro, 63% des Français estiment que les médias publient trop de sondages.

Selon ce sondage sur les sondage, 60% des Français pensent qu’ils ont un impact sur le vote des électeurs. Pourtant, seuls 15% des sondés avouent que leur propre choix peut être influencé par les sondages.

Mais les Français entretiennent un rapport ambigu aux sondages car 49% d’entre eux estiment que les sondages sont indispensables à la démocratie et pour 44% des sondés, les enquêtes d’opinion sont un moyen d’information utile pour comprendre la vie politique.

Par ailleurs, les Français n’ont pas oublié la faute commise par les sondages en 2002 lorsqu’ils n’avaient pas pris en compte la percée de Jean-Marie Le Pen. Ainsi 48% des sondés estiment que les sondages se trompent toujours. Si l’on se penche sur les opinions politiques des Français, 55% des sympathisants UMP pensent que les sondages sont roujours faux, contre 39% des sympathisants du PS.

A LIRE AUSSI SUR MENLY:

Suivez la campagne présidentielle en direct dans la rubrique Fight Club

08h15 : On n’arrête plus les sondages à 2 jours du premier tour : cette fois-ci, c’est l’institut TNS Sofres, pour i-Tévé, qui donne N. Sarkozy et F. Hollande à égalité au premier tour… avec 27 % des intentions de vote. Le candidat socialiste reste grand gagnant du second tour.

Résultats au 1er tour :

- Nicolas Sarkozy (+1) :  27%

- François Hollande (-1) :  27%

- Marine Le Pen (+1) : 17 %

- Jean-Luc Mélenchon (-3) : 13 %

- François Bayrou (+1) : 10%

- Eva Joly : (+0,5) : 3 %

-  Nicolas Dupont-Aignan (+1) : 2%

- Philippe Poutou (+0,5) : 1%

- Nathalie Arthaud : 0,5 %

- Jacques Cheminade : 0,5 %

Au second tour : 

- François Hollande (-1) : 55%

- Nicolas Sarkozy (+1) 45%

A noter : au second tour, François Hollande conserve de très bons reports de voix de la part des électeurs de Jean-Luc Mélenchon : 82%. Nicolas Sarkozy ne recueillerait que 40% des électeurs de Marine Le Pen. 

 

07h10 : Dernières estimations pour les instituts de sondage  :

IPSOS, CSA, BVA confirment tous les trois le statut de gagnant à François Hollande, ce vendredi, au premier tour : ce dernier est crédité entre 28% et 30% au premier tour, selon les enquêtes (28% selon CSA, 29% selon IPSOS et 30 % selon BVA). En face, Nicolas Sarkozy compte désormais entre 3 et 3,5 points de retard sur son rival socialiste (il est crédité de 25% selon CSA, 25,5% selon IPSOS et 26,5% selon BVA).

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Retrouvez notre « Fight Club 2012″, pour suivre en direct les temps forts de la campagne présidentielle.

Vendredi 20 avril : J-2 avant les présidentielles 2012 : 

19 h 50 – L’institut LH2 pour Yahoo vient de publier un nouveau sondage à J-3 du 1er tour de la présidentielle 2012 :

L’écart se resserre à 0,5% entre François Hollande et Nicolas Sarkozy mais le candidat socialiste reste leader. Derrière les deux favoris, Marine Le Pen reste toujours 3e mais elle est sous la menace directe de Jean-Luc Mélenchon. François Bayrou reste stable à la 5e place et les 5 autres candidats ne bougent pas davantage.

Le sondage LH2 – Yahoo en bref :

1 – François Hollande, 27% (-2,5)

2 – Nicolas Sarkozy, 26,5% (=)

3 – Marine Le Pen, 15,5% (+1,5)

4 – Jean-Luc Mélenchon, 15% (+2)

5 – François Bayrou, 10% (-0,5)

6 – Éva Joly,2,5%

7 -Nicolas Dupont-Aignan, 1,5%

8 -Nathalie Arthaud, 1%

9 -Philippe Poutou, 1%

10 – Jacques Cheminade, 0%

Au 2nd tour, c’est toujours François Hollande qui l’emporterait sur Nicolas Sarkozy :

1 – François Hollande,56% (+1)

2 – Nicolas Sarkozy, 44% (-1)

16 h 25 – Opinion Way vient de publier un nouveau sondage pour un groupe anonyme qui se fait appeler les « Maquizards ».

Ce sondage est riche en enseignement sur ce que les Français pensent de la campagne. On y apprend que 62% des personnes interrogées souhaitent la mise en place d’un programme d’union nationale contre 23% qui souhaitent un programme de gauche et 13% un programme de droite.

Dans cette lignée, on apprend également que 93% des personnes interrogées admettent des affinités avec le MoDem. Pourtant, François Bayrou continue de stagner à 10 ou 11% dans les sondages.

Autre information importante du sondage Opinion Way : 84% des Français considèrent que les sujets d’intérêts majeurs n’ont pas été abordés en « profondeur ». Seulement 27% des sondés déclarent que les candidats ont donné des solutions crédibles à leurs problèmes.

D’autre part, 54% des Français souhaiteraient un retour aux 39 heures. Cela concerne 83% des sympathisants UMP et 33% des sympathisants PS.

Du côté des candidats, François Bayrou est celui qui convainc le plus sur les efforts demandés aux Français :

1 – François Bayrou, 25%

2 – Nicolas Sarkozy, 23%

3 – François Hollande, 18%

À LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

- Vote par procuration : les démarches étape par étape pour le premier tour

- Premier tour 2012 : quels sont les sites étrangers qui dévoileront les résultats avant 20h ?

- Facebook : la campagne présidentielle 2012 vue par le Muppet Show

Et toujours jusqu’à la fin de la Présidentielle 2012 : notre « Fight Club 2012″.

06h57 : Selon le sondage OpinionWay – Fiducial pour Le Figaro et LCI, le taux d’abstention au premier tour serait de 26 %. En 2007, il était de 16 %…

Jeudi 19 avril : J-3 avant le premier tour des présidentielles :

21 h 40 – Un nouveau sondage est parut ce mercredi 18 avril. Il a été réalisé par Opinion Way pour Le Figaro et LCI.

Le principal enseignement à retenir de ce sondage : François Hollande et Nicolas Sarkozy sont à égalité au 1er tour. Les deux hommes devancent Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et François Bayrou.

Le sondage Opinion Way pour LCI et Le Figaro en bref :

Sondage 1er tour :

1 – Nicolas Sarkozy, 27,5% (-0,5)

2 – François Hollande, 27,5% (+ 0,5)

3 – Marine Le Pen, 16% (=)

4 – Jean-Luc Mélenchon, 13% (=)

5 – François Bayrou, 10% (=)

6 – Eva Joly, 2% (-0,5)

7 – Philippe Poutou, 2% (+1,5)

8 – Nicolas Dupont-Aignan, 1,5% (-0,5)

9 – Nathalie Arthaud

10 – Jacques Cheminade

Au 2nd tour, François Hollande est toujours donné vainqueur devant Nicolas Sarkozy :

1 – François Hollande, 55% (+1)

2 – Nicolas Sarkozy, 45% (-1)

A quatre jours du premier tour de l’élection présidentielle, François Hollande dépasse de nouveau Nicolas Sarkozy dans les intentions de vote. Face à ce recul, le chef de l’État peut toujours compter sur le soutien des patrons des Très Petites Entreprises (TPE) dans les urnes dimanche prochain. En effet, selon une enquête de l‘Ifop publiée mercredi, ils sont ainsi 42% a penché pour Nicolas Sarkozy au premier tour.

Dans le même temps, leur soutien pour François Hollande recule et égale désormais celui de François Bayrou à 16%. De son côté, Marine Le Pen séduit 14% des patrons des TPE tandis que Jean-Luc Mélenchon ne dépasse pas les 5% d’intentions de vote auprès de cet électorat.

Au deuxième tour, les patrons des TPE plébiscitent Nicolas Sarkozy en le plaçant en tête avec 67% contre seulement 33% pour François Hollande.

Si l’on se penche sur les souhaits de victoire au premier tour, 61% des patrons des TPE sont en faveur de Nicolas Sarkozy, 31% pour François Hollande. Au second tour, François Hollande perd 7 points par rapport au dernier baromètre, ce qui le place à égalité avec Nicolas Sarkozy, soit à 42% d’intentions de vote. Pour information, il existe en France 2,5 millions de TPE, soit 97% des entreprises du pays, qui emploient 7 millions de Français.

A LIRE AUSSI SUR MENLY :

Tout au long de la campagne présidentielle, retrouvez les phrases chocs dans la rubrique « Fight Club »

L’enquête BVA donne des résultats plus serrés entre les deux favoris, par rapport au dernier sondage CSA, à voir ci-dessous.

Voici les intentions de vote au premier tour : 

- François Hollande (29,5%) : -0,5pt

- Nicolas Sarkozy (27,5%) : +0,5pt

- Marine Le Pen (14%) : -1pt

- Jean-Luc Mélenchon (13%) : =

- François Bayrou (12%) : + 1pt

Au second tour, les intentions de votes pour François Hollande (56%) et Nicolas Sarkozy (44%) sont inchangées.

Loin derrière, Eva Joly (2%) est inchangée, Philippe Poutou et Nicolas Dupont-Aignan (1% chacun) progressent tous les deux de 0,5 point, Nathalie Arthaud et Jacques Cheminade se replient de 0,5% à moins de 0,5%.

A noter : 4% des personnes interrogées n’ont pas exprimé d’intentions de vote pour le premier tour, 14% pour le second tour.

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Retrouvez les plus belles attaques de candidats sur notre « Fight Club 2012″.

 

Dans le sondage CSA pour 20 minutes BFMTV et RMC, Nicolas Sarkozy perd 2 points en une semaine avec 24%  d’intention de vote au premier tour, son score le plus bas depuis son début de campagne en février dernier. François Hollande de son côté progresse de deux points  (29%). Au second tour, l’écart se creuse encore davantage entre les deux hommes. 16 points (58%-42 %) séparent le candidat socialiste et l’actuel président de la République.

Selon les observateurs, Nicolas Sarkozy paye son ouverture au centre au risque de délaisser le vote d’extrême droite. D’ailleurs, Marine Le Pen gagne deux points à 17%. La candidate du FN pourrait être le troisième homme de cette élection.

Jean-Luc Mélenchon lui, perd deux points par rapport au 11 avril avec 15% d’intention de vote. Le candidat du Front de gauche est sans doute victime de vote utile orchestré depuis quelques jours par François Hollande. François Bayrou a toujours autant de mal à se positionner dans ce duel gauche/droite. Il perd 1 points à 10% d’intention de vote.

Derrière léger frémissement pour Eva Joly (2%), Philippe Poutou (1%), Nicolas Dupont Aignan (1.5%)

Retrouvez l’analyse et les détails de ce sondage CSA pour 20 minutes.

Mercredi 18 avril 2012 : un dernier sondage BVA, toujours favorable à F. Hollande : 

18 h 45 – L’institut Ifop vient de publier un nouveau sondage pour Paris Match.

On y apprend que 55% (+2 par rapport au mois de mars 2012) des sondés souhaitent une victoire de François Hollande contre 43% (=) en faveur de Nicolas Sarkozy. Le pourcentage de personnes qui ne se prononcent pas baisse à 2% contre 4% au mois de mars dernier.

À LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

- Le « Fight Club 2012″, le meilleur des petites phrases de la campagne présidentielle.

14 h 25 – D’après une étude BVA pour le quotidien Le Parisien, 1 Français sur 4 n’a pas encore fait son choix en vue du 1er tour de l’élection présidentielle.

Ils sont en fait 26% exactement à ne pas savoir pour qui voter ou à pouvoir changer d’avis au moment de mettre le bulletin dans l’urne.

BVA a aussi décompté par sexe, classe d’âge et par profession ce vote des indécis :

- Les femmes (28%) sont plus indécises que les hommes (24%)

- Les jeunes de 18-24 ans (37%) sont plus indécis que les + de 65 ans (17%)

- Les chomeurs (36%) sont plus indécis que les cadres (29%)

À noter que le taux d’abstention pourrait atteindre les 24% dimanche 22 avril selon l’étude de BVA.

Source.

12 h 10 – Nouveau sondage Harris Interactive pour le magazine VSD.

Nicolas Sarkozy reprend la tête de la course au 1er tour. Le président-candidat devance d’un point François Hollande. Le 3e homme est une femme, Marine Le Pen. Elle laisse loin derrière le candidat du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, et celui du MoDem, François Bayrou.

Le sondage Harris Interactive pour le magazine VSD de ce mardi 17 avril 2012 en bref pour le 1er tour :

1 – Nicolas Sarkozy, 28%

2 – François Hollande, 27%

3 – Marine Le Pen, 17% (+1)

4 – Jean-Luc Mélenchon, 12% (-1)

5 – François Bayrou, 11 (+1)

Au 2nd tour, la donne reste inchangée avec François Hollande toujours devant  Nicolas Sarkozy.

Le sondage Harris Interactive pour le magazine VSD de ce mardi 17 avril 2012 en bref pour le 2nd tour :

1 – François Hollande, 53%

2 – Nicolas Sarkozy, 47%

11 h 20 – Les projets des candidats peu porteurs d’avenir.

C’est ce qui ressort d’un nouveau sondage publié pour Ipsos / Business Logica Consulting ce mardi. François Hollande dispose, d’après ce sondage, du programme avec le plus de solutions d’avenir. Il devance François Bayrou et Nicolas Sarkozy. Jean-Luc Mélenchon est 4e. Il devance Marine Le Pen et Eva Joly.

Le sondage des projets présidentiels qui proposent le plus de solutions d’avenir en bref :

1 – François Hollande avec 47%

2 – François Bayrou, 42%

3 – Nicolas Sarkozy, 40%

4 – Jean-Luc Mélenchon, 39%

5 – Marine Le Pen, 29%

6 – Eva Joly, 20%

09h00 : Un autre sondage est publié aujourd’hui ; celui-ci s’inscrit dans la huitième vague du baromètre Ifop-Fiducial pour Paris Match – Europe 1 – Public Sénat cette fois-ci. On remarque d’après ce sondage une nouvelle inversion des courbes entre François Hollande (28%, +1) et Nicolas Sarkozy (27%, –1,5) au premier tour. Le candidat PS prend ici une nette avance sur le président sortant. Un chiffre qui pourrait desservir François Hollande, dont la mobilisation pourrait ralentir, à 5 jours du premier tour. Pour le second tour, ce dernier devance toujours son adversaire UMP, avec un écart qui se creuse encore : 55,5 % contre 44,5 %. 

Quant aux autres candidats au premier tour : 

- Marine Le Pen : 15,5 % (-1pt)

- Jean-Luc Mélenchon : 14,5 % (+0,5pt)

- François Bayrou : 9,5 % (=)

- Eva Joly : 3 % (+0,5pt)

Les autres candidats stagnent entre 0,5 et 1 % des intentions de vote.

07h00 : Un dernier sondage, réalisé par Ipsos/Business logica consulting et publié aujourd’hui met Nicolas Sarkozy et François Hollande à égalité au premier tour, avec 27 % chacun pour les intentions de vote. Un chiffre en recul pour les deux candidats favoris.

En revanche, le candidat PS creuse l’écart pour le second tour, avec 56 % des voix, contre 44 % pour le président sortant, selon une enquête réalisée pour France TélévisionsRadio France et Le Monde.

Résultats des autres candidats pour le premier tour : 

- En troisième position : Marine Le Pen  15,5 %  (+0,5)

- Jean-Luc Mélenchon,  stable à 14,5 %

- François Bayrou 10 % (+0,5%)

- Eva Joly 2,5 % (+1)

- Nathalie Arthaud 1 % (+0,5%)

- Philippe Poutou 1 % (+0,5%)

- Nicolas Dupont-Aignan 1 % (=)

- Jacques Cheminade 0,5 % (+0,5%)

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

Les 10 propositions de Nicolas Dupont Aignan

François Hollande en meeting à Vincennes : revoir son discours en vidéo

Parmi les sondés ayant exprimé une intention de vote et certains d’aller voter, 35% déclarent pouvoir encore changer d’avis (34% une semaine plus tôt).

Mardi 17 avril : à 5 jours du premier : 

21 heures : L’institut de sondage Harris vient de publier une nouvelle étude sur la présidentielle 2012. Celle-ci concerne la polémique autour de la publication des résultats du 1er dimanche 22 avril avant 20 heures sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter.

Il ressort de ce sondage que 64% des personnes interrogées considèrent comme « une mauvaise chose » la publication des résultats avant 20 heures sur les réseaux sociaux.

Pour 56% des sondées, ces publications influenceraient les personnes qui n’ont pas encore voté et qui peuvent le faire jusqu’à 20 heures.

Sondage réalisé en ligne pour M6, MSN Actualités et RTL entre le 13 et le 16 avril auprès de 1.834 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus.

09h16 : La valse des sondages continue et le site de rencontres amoureuses, Meetic, se prête lui aussi au jeu. Réalisée par Opinion Way, une étude, publiée par le site, explique que 38% des français ne connaissent pas le vote de leur conjoint.

En effet, 38% des français ne sont pas au fait de l’intention de vote de leur campagne (compagnon) et ne souhaitent en aucun cas leur demander. Au moins, cette élection ne constituera pas une source de dispute pour ces dernier. La tranquillité du couple est saine et sauve. D’ailleurs, seulement 40% des français voteront comme leur conjoint.

Depuis quelques semaines, plusieurs sondages aux thèmes plus légers ont vu le jour : avec quel candidat partirions-nous en vacances, à quel candidat laisserions-nous faire le ménage dans notre intérieur, à quel candidat confierions-nous notre cuisine pour un diner ? Un peu de légèreté dans la campagne.

Lundi 16 avril : J-6 avant le premier tour

Un sondage réalisé par Ifop pour Fiducial/Paris Match a été publié hier. L’enquête réalisée par Internet du 10 au 13 avril 2012 avec un échantillon de 2562 personnes inscrites sur les listes électorales, donne une marge d’erreur d’environ 1,9%. Dans cette étude, on remarque que Nicolas Sarkozy repasse devant François Hollande au premier tour, et que Marine Le Pen reprend des points par rapport à Jean-Luc Mélenchon.

Voici les intentions de vote au 1er tour : 

- Nicolas Sarkozy 28% (-0.5)

- François Hollande 27% (=)

- Marine Le Pen 16% (=)

- Jean-Luc Mélenchon 13% (-0.5)

- François Bayrou 10.5% (+0.5)

- Eva Joly 3% (=)

- Nicolas Dupont-Aignan 1% (-0.5)

- Jacques Cheminade 0.5% (+0.5)

- Philippe Poutou 0.5% (+0.5)

- Nathalie Arthaud 0.5% (=)

Samedi 14 avril : J-9 avant le premier tour : 

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Jean-Luc Mélenchon à Marseille : suivez-le meeting en direct streaming vidéo

A.Juppé scandalisé par le rapprochement du PS avec le Mexique : « Tout ce passe comme si M. Hollande se voyait déjà à l’Elysée ».

17 h 25 : Un nouveau sondage vient d’être publié par l’institut TNS Sofres pour iTélé. François Hollande reprend la tête au 1er tour devant Nicolas Sarkozy avec 28% des voix (=). Le candidat sortant perd 3 points et émarge à 26%.

17 heures : un nouveau sondage LH2 pour Yahoo a été publié. On apprend dans celui que 52% des Français sont favorables à une alliance François Hollande – Jean-Luc Mélenchon dans le cadre d’un 2nd tour. 38% des personnes interrogées y sont opposées.

À LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

- Nicolas Sarkozy et François Hollande dans 20 minutes : la guerre d’égo est déclarée

- DPDA : Sarkozy, Hollande, Mélenchon… ces petits gestes qui trahissent les candidats

Et jusqu’à la fin de l’élection présidentielle 2012 : retrouvez notre « Fight Club 2012″, le meilleur des petites phrases des candidats.

9h34 : Dans l’océan des sondages certains ont le mérite d’être drôles. Le site Journaldesfemmes a osé demander à ses lectrices quel candidat elles choisiraient pour s’occuper de leurs tâches ménagères.

Les Françaises ont ainsi plébiscité Nathalie Arthaud, la candidat de Force Ouvrière, crédité de 20%. Elle est suivie de près par Eva Joly avec 16%. En troisième position, on retrouve un candidat, Philippe Poutou, cité par 12% des votantes. Les deux candidats principaux, Nicolas Sarkozy et François Hollande font un score égal avec 11% des voix. Marine Le Pen ne semble pas destiner au manche à balais avec 10% seulement des voix. Elle est talonnée par François Bayrou (9%). Enfin  si Jean-Luc Mélenchon ne cesse de grimper dans les intentions de vote des Français, il n’est pas le candidat préféré pour passer l’aspirateur et vider le lave-vaisselle puisqu’il arrive bon dernier avec 6%. En attendant ce sont bien les électeurs qui feront le ménage dans la foule de candidats lors du premier tour de l’élection…

22h30 : François Hollande creuse l’écart sur Nicolas Sarkozy au 1er et au 2nd tour ! C’est ce qui ressort d’un nouveau sondage, réalisé par CSA pour RMC, BFM TV et 20 Minutes, François Hollande repasse devant Nicolas Sarkozy au premier tour, confirmant le sondage LH2 pour Yahoo (voir ci-dessous). Mais l’enseignement principal de ce sondage, c’est la percée de Mélenchon. Le leader du front de gauche est crédité de 17% d’intention de vote, devançant Marine Le Pen de 2 points.

Le sondage CSA pour RMC, BFM TV et 20 Minutes en bref :

Premier tour :

1 – François Hollande 27% (-2)

2 – Nicolas Sarkozy 26% (-4)

3 – Jean-Luc Mélenchon 17% (+2)

4 – Marine Le Pen 15% (+2)

5 – François Bayrou, 11% (+1 point)

Second tour :

1 – François Hollande 57%

2 – Nicolas Sarkozy 43%

 

 

16 heures : Le site Internet Yahoo vient de publier un nouveau sondage réalisé par l’institut LH2. François Hollande creuse l’écart sur Nicolas Sarkozy. Le candidat socialiste gagne 1 point quand celui de l’UMP en perd un demi. Marine Le Pen reprend la troisième place avec 14% (0,5%) devant Jean-Luc Mélenchon 13% (-2). Au second tour, François Hollande l’emporterait avec 55% des suffrages contre 45% pour Nicolas Sarkozy.

Le sondage LH2 pour Yahoo en bref :

Au premier tour :

1 – François Hollande 29,5% (+1)

2 – Nicolas Sarkozy 27% (-0,5)

3 – Marine Le Pen 14% (+0,5)

4 – Jean-Luc Mélenchon 13% (-2)

Second tour :

1 – François Hollande 55%

2 – Nicolas Sarkozy 45%

13 h 30 : François Bayrou est enfin en tête d’un sondage ! Le candidat MoDem est le préféré des Français pour partir en vacances « Sea, Sex and Sun » avec eux. C’est le site de voyage en ligne Voyagermoinscher.com qui a publié ce sondage réalisé par Opinion Way.

François Bayrou arrive en tête devant Jean-Luc Mélenchon et François Hollande. Le dernier de ce sondage s’appelle Jacques Cheminade.

11 h 11: Un sondage réalisé par la Fondation Nicolas Hulot publié dans Le Parisien montre que 55% des Français souhaiteraient que le futur président de la République considère avec autant d’importance la crise écologique et la crise économique.

Plus de huit Français sur dix se disent préoccupés par la crise écologique et 60% d’entre eux estiment qu’une revalorisation de la finance et de l’économie permettrait de lutter contre la dégradation de l’environnement.

09h40 : Selon un sondage Ifop pour l’Etudiant, au second tour, 56% des étudiants voteront François Hollande. Au premier tour, 49,5% des étudiants voteront pour un candidat de gauche contre 43,5% chez l’ensemble des Français. En revanche, si Marine Le Pen est donnée favorite chez les 18-24 ans par un récent sondage, auprès des jeunes qui suivent des études, l’extrême droite attire seulement 11% des voix, contre 15,5% pour l’ensemble des Français.

Si l’on s’intéresse au vote étudiant par filière, un certain nombre de clichés demeurent. Ainsi, les futurs ingénieurs pencheraient à 70% pour Nicolas Sarkozy au premier tour et à 75% au second.

Dans les écoles de commerce,Nicolas Sarkozy est crédité de 54% des suffrages étudiants au second tour face à François Hollande.

Dans les filières de droit ou de gestion, les étudiants sont les plus polarisés entre la droite et l’extrême gauche. Dans ces secteurs, Jean-Luc Mélenchon effectue son meilleur score avec 25%. Nicolas Sarkozy rallie pour sa part 32% des voix au premier tour (contre 29% chez l’ensemble des Français). En droit et en gestion, François Hollande bénéficierait d’un report de voix au second tour avec 57% contre Nicolas Sarkozy.

Parmi les étudiants les plus engagés à gauche, on retrouve sans grande surprise les étudiants en lettres, art et sciences humaines. Dans ces filières, Jean-Luc Mélenchon est crédité de 20% d’intentions de vote, François Hollande de 42%. Au second tour, le candidat socialiste séduirait même 79% des étudiants en sciences sociales !

Enfin, si François Bayrou essuie une chute progressive dans les intentions de vote de l’ensemble de la population, auprès des étudiants en médecine et pharmacie il séduit 33% des électeurs, un record pour le candidat centriste. Dans la perspective d’un second tour qui opposerait François Hollande à Nicolas Sarkozy, les facs de médecine et pharmacie éliraient massivement le président sortant avec 81% des voix.

Mais quoi qu’il en soit rien n’est joué puisque la grande gagnante de ce sondage reste l’abstention. Elle pourrait atteindre 39% des jeunes qui suivent des études. On remarque également que les étudiants sont plus indécis puisque un étudiant sur deux pourrait encore changer d’avis dans les dix jours qui viennent. Les candidats n’ont plus qu’à retourner sur les bancs de la fac pour tenter de séduire un jeune électorat désenchanté.

Mardi 10 avril

17 h 30 : D’après un sondage Opinion Way pour le site de rencontres Meetic, 40% des personnes interrogées ont déclaré voter comme leur conjoint. Ce chiffre monte même à 56% pour les sympathisants UMP et PS.

15 h 55 : Hollande – Sarkozy, Sarkozy – Hollande qu’importe qui sera le prochain président de la République : les Français s’attendent à une hausse des impôts après les élections. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par l’institut Ifop pour le site d’informtion Atlantico. Nicolas Sarkozy et François Hollande sont à égalité parfaite (32%) quand il s’agit de se prononcer sur une augmentation des impôts.

11h39 : VSD-Haris a également publié son sondage ce matin. Dans celui-ci, l’écart entre les deux cadors pour le premier tour se ressert. Alors que la dernière enquête annonçait trois points d’écart entre Nicolas Sarkozy et Français Hollande, le fossé n’est désormais plus que d’un point. Sarkozy domine à 28% d’intention de vote (-1), François Hollande 27% (+1). Derrière, Marine Le Pen ne bouge pas (16%). L’effet Mélenchon semble se dissiper (13%, -1 point). François Bayrou stagne à 10%.

Au second tour, le rapport de force est le même. François Hollande l’emporterait avec 53% des voix contre 47% pour Nicolas Sarkozy.

10h00 : La candidate du Front national sait parler aux jeunes selon un sondage paru dans le Monde qui nous le révèle. Alors que Marine Le Pen accuse un retard face à la percée de l’ennemi, Jean-Luc Mélenchon, elle aurait trouvé du renfort chez une catégorie très convoitée : les jeunes de 18-24 ans. En effet, les jeunes français seraient majoritairement tentés par un vote extrême-droite.

Marine Le Pen serait plébiscitée à 26% contre 25% pour François Hollande, 17 % pour Nicolas Sarkozy, 16% pour Jean-Luc Mélenchon et 11% pour François Bayrou.

La présidente du Front Nationale enregistre donc une hausse de 13 points puisqu’au quatrième trimestre 2011, ils n’étaient que 13% à s’avouer tenter pour un vote frontiste. Jean-Luc Mélenchon a également progressé au sein de cet électorat puisqu’il gagne près de 11 points depuis la fin de l’année 2011 – où il plafonnait à 5%.

François Hollande, quant à lui, a loupé une marche auprès de ces 18-24 ans puisqu’il a perdu plus de 14 points d’intention de vote. Il est aujourd’hui à 25% contre 39% fin 2011. Nicolas Sarkozy perd aussi de la popularité auprès de cette tranche d’âge puisqu’il pouvait se vanter de 26% d’intention de vote fin 2011 pour 17% aujourd’hui.

Le sondage ne dit pas – et c’est dommage – comment en est-on arrivé à ce que les 18-24 ans votent (et surtout l’affiche de façon décomplexée) Front National ?

Mardi 10 avril : J-12 avant la présidentielle.

A lire aussi sur Menly :

- Présidentielle 2012 : le guide pratique pour bien voter

- Le sondage du Figaro en faveur de Nicolas Sarkozy

et retrouvez notre rubrique dédiée à la présidentielle 2012 : notre Fight Club 2012

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE