Jean-François Copé fera un point presse à 11h45 au siège de l’UMP

PAR Julie Snasli, le 10/05/2012 à 08:15

Jean François Copé fera un point presse à 11h45 au siège de lUMP

09h00 : Jean-François Copé tiendra un point de presse à 11h45, au siège de l’UMP ce matin.

08h10 : Hier matin, se tenait le dernier conseil des ministres de Nicolas Sarkozy. Un grand moment d’émotions pour l’équipe du président sortant. Voici en images sur leparisien.fr, les réactions à l’issue de cette ultime réunion : cliquez ici.

Jeudi 10 mai : J+4 après l’élection présidentielle 2012 : 

Vous voulez revoir son intervention : 



Discours de Nicolas Sarkozy à La Mutualité par NicolasSarkozy

Lundi 7 mai 2012 : J+1 après l’élection de François Hollande : 

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR : 

Nicolas Sarkozy : pas de législatives 2012 mais un retour possible en 2017

François Hollande et Nicolas Sarkozy ensemble pour les cérémonies du 8 mai 2012

Samedi 05 mai 2012 : J-1 avant le résultat ultime de l’élection présidentielle 2012. Retour sur les moments clés qui ont rythmé la campagne du président sortant, Nicolas Sarkozy :

Le 15 février 2012, Nicolas Sarkozy annonce au JT de 20h sur TF1 sa candidature à la présidentielle. 

En visite à Bayonne, début mars dernier, Nicolas Sarkozy se fait chahuter par la foule, malgré un important dispositif de sécurité. En conséquence de quoi, le candidat UMP mettra en cause des militants socialistes, accusation immédiatement démentie par le PS.

Le 8 mars dernier, on apprend que, en cas de défaite, Nicolas Sarkozy mettra un terme à sa vie politique.

Premier grand meeting à Villepinte (Seine-Saint-Denis). Lors de son discours, il parle de « révision » des accords de Schengen pour mieux contrôler l’immigration aux frontières de l’Europe. Le mot « frontière » reviendra dans tous ses thèmes : fiscalité, travail, marchés, capitalisme…

Fin mars, l’affaire Merah met la campagne en veille.

Le combat des grands meetings du 15 avril  :   »Aidez-moi, aidez la France », clame Nicolas Sarkozy. Tandis que François Hollande déclare à Vincennes : « Vous m’avez demandé de vous rassembler, c’est fait, de réaliser l’alternance, ça vient, et de réussir le changement, c’est demain. »

22 avril 2012 : Nicolas Sarkozy se fait devancer par François Hollande. Le Front national remporte 17,90% des voix. Le candidat UMP s’engage dans une droitisation poussée de sa stratégie pour gagner les électeurs frontistes. Quelques jours après, lors d’un meeting à Toulouse, il fera l’apologie des frontières avec un discours sur l’immigration d’autant plus acéré. 

L’entre-deux tour est agité pour Nicolas Sarkozy. Ses lieutenants de l’UMP fustigent sa stratégie frontiste. S’ajoute à cela le retour de la thèse du complot politique contre DSK au Sofitel, et un supposé financement libyen en 2007 en faveur du candidat UMP, lequel portera plainte pour « faux ».

Meetings du 1er mai : mobilisation très forte des syndicats et des citoyens contre Nicolas Sarkozy, en réponse à sa fête du « vrai travail ».

Débat télévisé du 2 mai :  les Français ont été plus convaincus par François Hollande (selon plusieurs enquêtes). 

A 3 jours du scrutin, un ex-premier ministre libyen confirme le financement occulte de la campagne de 2007.

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE