Jean-Pierre Raffarin fait l’inventaire du quinquennat

PAR Julie Snasli, le 26/06/2012 à 13:25

Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

21 h 20 – Jean-Pierre Raffarin fait l’inventaire du quinquennat

Alors que certains s’émouvaient de la demande d’inventaire de Roselyne Bachelot, Jean-Pierre Raffarin a décidé de se livrer à l’exercice. Via son compte Twitter, l’ancien premier ministre a listé ce qui constitue, selon lui, les 4 acquis du quinquennat (« Réponse européenne à la mondialisation, stratégie du travail, dynamique de réformes, vrai leadership ») ainsi que ses 4 faiblesses (« Exercice solitaire du Pouvoir, désintérêt pour la décentralisation, déséquilibre des 2 Droites, surexposition personnelle »). Le sénateur, membre du mouvement de la droite humanitaire, a également donné les clés pour que son parti assure son avenir : « Construire l’opposition nationale, rebâtir l’UMP sur ses valeurs, repartir à la conquête des pouvoirs locaux ».

Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

20 h 55 – La fédération PS du Pas-de-Calais mise sous tutelle

Le Bureau national du Parti socialiste a décidé de mettre partiellement sous tutelle sa fédération du Pas-de-Calais, des dysfonctionnements ayant été constatés dans certaines de ses sections. En revanche, la commission d’enquête n’a révélé aucun « système de corruption bénéficiant au PS ».

19 h 35 – François Hollande prêt à accueillir le président birman

François Hollande s’est entretenu avec Aung San Suu Kyi, aujourd’hui à l’Elysée. A l’issue de leur discussion, le président français s’est dit prêt à accueillir le président birman sur le sol français. « S’il veut venir, il viendra », a-t-il déclaré, précisant que le président birman avait été présenté comme « sincère » par son invitée. François Hollande a indiqué qu’il soutiendrait « l’ensemble des acteurs de la transition démocratique en Birmanie et fera tout ce qui est possible avec (…) l’Union européenne pour que ce processus aille jusqu’à son terme, c’est-à-dire la démocratie pleine et entière ».

Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

18 h 45 – L’hommage de Claude Bartolone à la République

Tout juste élu président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone a rendu hommage à la République lors de son premier discours prononcé devant les députés. « Rien ne me destinait à m’élever. Rien ne me vouait à me transcender. Rien, sauf la République, ses valeurs, son école, qui sont les seules à pouvoir donner à des parents aimants la force de contrarier les mauvais destins », a-t-il déclaré. Faisant référence à ses origines, Claude Bartolone s’est présenté comme « un fils de prolétaire, un enfant de Tunis, né de père italien et de mère maltaise ». Claude Bartolone a tenu à rendre hommage à tous ses prédécesseurs, de gauche comme de droite. Le nouveau président de l’Assemblée a particulièrement salué le gaulliste Philippe Séguin et le socialiste Raymond Forni, décédés respectivement en 2010 et 2008.

Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

18 h 20 – Forte hausse du chômage en mai

Le nombre de demandeurs d’emplois inscrits en catégorie A à Pôle emploi a bondi de 1,2%, soit 33 300 chômeurs de plus, en mai. « Ces chiffres confirment une tendance très négative, artificiellement atténuée ces derniers mois par la concentration des contrats aidés sur le 1er semestre et le retard de l’annonce de plans sociaux », a commenté le ministère du Travail. source.
Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

17 h 25 – Claude Bartolone élu président de l’Assemblée nationale

Comme prévu, Claude Bartolone a été élu président de l’Assemblée nationale. Le socialiste l’emporte avec 298 voix contre 185 au président sortant UMP Bernard Accoyer, 55 bulletins blancs et 2 voix pour d’autres candidats, a annoncé à la tribune le doyen d’âge, François Scellier, qui présidait la séance. L’Union des démocrates et indépendants (UDI) avait indiqué qu’il voterait blanc, « car il est logique que le président soit socialiste ».

16 h 45 – Olivier Falorni vote Claude Bartolone

Olivier Falorni, qui siègera aux côtés des radicaux de gauche, a voté pour Claude Bartolone lors de l’élection du président de l’Assemblée. «Je suis socialiste», martèle le député de Charente-Maritime, qui a battu Ségolène Royal le 17 juin dernier. Courage Olivier, les socialistes vont finir par te reprendre.

16 h 25 – 339 députés cumulards

Selon France TV, 339 députés cumulent leur mandat avec une autre fonction élective. François Hollande ayant promis de faire voter une loi interdisant le cumul des mandats, ces 339 élus devront faire un choix et ne pourront plus assurer plusieurs fonctions. source.

Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

15 h 05 – Florian Philippot (FN) : « La hausse du Smic est dérisoire et inefficace »

Le Front national n’apprécie pas la hausse du Smic décidée par le gouvernement. Florian Philippot, porte-parole du Rassemblement bleu marine durant les élections législatives, la considère « dérisoire en ce qu’elle n’améliore pas le pouvoir d’achat des classes populaires, touchées de plein fouet par la hausse des prix, et notamment celle à venir des tarifs gaziers et inefficace puisqu’elle constitue une charge supplémentaire pour les entreprises, en particulier les PME-PMI déjà très fragilisées par l’absence de politique fiscale juste et ambitieuse ».

 

Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

13 h 55 – La ministre de la Famille huée à cause du mariage homosexuel

Dominique Bertinotti a eu droit aux huées de la foule lors de l’assemblée générale de l’Union nationale des associations familiales de France (Unaf). La ministre de la Famille défendait le principe du mariage homosexuel, proposé par François Hollande durant la campagne présidentielle. Elle a toutefois indiqué qu’«débat parlementaire aura lieu» sans donner de calendrier précis.

Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

13h40 – Accoyer : « Bartolone a tout ce qu’il faut pour présider l’Assemblée »

En voilà un qui s’efface avec élégance. Alors qu’il va céder sa place de président de l’Assemblée Nationale à un député du PS, Bernard Accoyer (UMP) assure que son successeur  « a tout ce qu’il faut pour présider l’institution ». « Je lui fais confiance » a même dit Accoyer. Classe.
Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

11h35 – Eva Joly envoyée en Afghanistan pour lutter contre la corruption

Mandatée par l’ONU, Eva Joly va être envoyée en Afghanistan tous les trois mois pour aider à mettre en place des institutions anti-corruption. A la fin de chaque voyage de 15 jours, Joly et les autres experts qui l’accompagneront devront remettre un rapport sur « l’état d’avancement des recommandations ». « Notre rôle sera de donner des conseils et vérifier l’avancement dans la création d’institutions capables de lutter contre la corruption » a dit l’eurodéputée d’Europe-Ecologie-Les Verts. L’ancienne candidate à la présidentielle a précisé que « tout l’enjeu était de créer des îlots d’intégrité » sans lesquels « il n’y a pas d’avenir démocratique ».
Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

11h00 – Rocard sur le nucléaire : « j’ai fait une boutade! »

Il y a une semaine, Michel Rocard proposait de « supprimer la dissuasion nucléaire » car « elle ne sert à rien ». Ses propos avaient provoqué un tollé à tel point que l’ancien Premier ministre a dû revenir sur sa déclaration : « j’ai fait une boutade! » a-t-il dit. Avant d’ajouter, « le sujet est si lourd que s’il faut le mettre en cause il faudra le faire prudemment et avec du temps pour discuter, et des conditions pour s’écouter, avec des arguments sérieux et des démonstrations ». François Hollande avait notamment dit que l’arme nucléaire est « un élément qui contribue à la paix ».
Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

10h20 - Le Smic augmentera de 2 % au 1er juillet

Michel Sapin, ministre du travail, a annoncé mardi devant la commission nationale de la négociation collective que le Smic sera augmenté de 21,50 € nets par mois le 1er juillet. Source. 

10h15 – Assemblée Nationale : Ce qu’il faut savoir sur la rentrée parlementaire

Les 577 députés se réunissent aujourd’hui à l’Assemblée Nationale pour débuter leur mandat de cinq ans. Au programme, l’élection du président de l’Assemblée qui ne devrait être qu’une formalité pour Claude Bartolone, choisi par ses pairs socialistes pour être le candidat du PS. Le groupe étant majoritaire dans l’hémicycle, Bartolone devrait selon toute vraisemblance être élu dès le premier tour où il sera opposé à l’ancien occupant du Perchoir Bernard Accoyer. Il y a également trois postes de questeurs (chargés de superviser le budget de l’Assemblée nationale) à pourvoir ainsi que les huit présidences des commissions permanentes. A noter qu’en ce jour de rentrée des classes, les députés seront placés en ordre alphabétique et que Jean-François Copé sera assis juste à côté du député du FN Gilbert Collard. Juste récompense pour le patron de l’UMP qui a chassé sur les terres du Front National pendant les législatives. A noter également que Marion Maréchal-Le Pen assistera le doyen de l’Assemblée, lui aussi député de l’UMP. Source

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

Chasseur turc abattu : les relations s’enveniment entre la Turquie et la Syrie

Emploi : top 10 des formations qui mènent au chômage

Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

09h20 – Les relations s’enveniment entre la Turquie et la Syrie

Les relations ente la Turquie et la Syrie s’empirent depuis la destruction d’un chasseur turc par l’armée syrienne. La Turquie a accusé hier la Syrie d’avoir commis un acte « hostile au plus haut point ». En désaccord sur le « lieu » de l’accident, Damas affirme que l’avion avait violé l’espace aérien, tandis que pour Ankara, l’appareil se trouvait dans l’espace aérien international. « Prendre pour cible un avion de cette façon, sans avertissement préalable, est un acte hostile au plus haut point », a déclaré le vice-premier ministre turc et porte-parole du gouvernement Bülent Arinç à l’issue d’un conseil des ministres. La Turquie aurait même menacé d’interrompre les exportations d’électricité de la Turquie vers la Syrie en représailles. Sachant que la population civile en serait gravement affectée.

Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

09h15 - Manuel Valls veut interdire les policiers de tutoyer les personnes qu’ils contrôlent

Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, veut que les policiers cessent de tutoyer les personnes qu’ils contrôlent. Il souhaite également bannir les contrôles d’identité « abusivement répétés ou réalisés sans discernement », qui selon lui, « alimenter le ressentiment ». M. Valls veut aussi remplacer la  »politique du chiffre », par une « exigence de sécurité », pour lutter contre la délinquance et la criminalité.

Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

08h45 – Comment l’Etat va boucler le budget 2012 ?

Au lendemain du séminaire gouvernemental tenu hier, le ministre du Budget, Jérôme Cahuzacinterrogé ce matin sur RMC/BFMTV, évoque certaines des mesures que le gouvernement envisage pour boucler le budget 2012. Parmi lesquels : le gel des dépenses pour tous les ministères (sauf pour les trois prioritaires : Santé, Education, Sécurité) : « Une partie des dépenses seront gelées dans les ministères », alors qu’une partie est déjà bloquée. Car « On ne peut pas compter que sur la fiscalité » pour boucler le budget, selon M. Cahuzac. La TVA sociale « qui a coûté 11 milliards aux consommateurs », selon Jérôme Cahuzac, sera supprimée. Concernant les droits de donation et de succession : alors que chaque parent peut donner tous les 10 ans, à chacun de ses enfants, 150 000 €, sans payer de droits, le gouvernement compte baisser ces droits de donation à 100 000 € par enfant, par parent, tous les 15 ans. Le ministre du Budget confirme par ailleurs la hausse du prix du tabac de 6% dès septembre prochain.

07h50 – Le bouclier fiscal a coûté 735 millions d’euros en 2011

L’information est exclusive et est signée Le Parisien – Aujourd’hui en France : le bouclier fiscal – dispositif visant à limiter à 50 % de ses revenus les impôts d’un contribuable et amené à disparaître définitivement l’année prochaine - a coûté 735 millions d’euros en 2011. Soit une hausse de 100 millions par rapport à 2010. La mesure, emblématique du quinquennat de Nicolas Sarkozy, a bénéficié à 13 034 contribuables français. Ainsi, les foyers concernés ont été remboursés de  56 400 € chacun  en 2011, soit sous forme de chèque du Trésor public, soit sous forme de déduction d’ISF. Selon le quotidien,  »les 1224 contribuables possédant un patrimoine de plus de 16,54 millions d’euros et disposant d’un revenu de plus de 45 600 € ont reçu, au total 445,27 millions d’euros ». On apprend également que le bouclier fiscal a représenté un coût de près de 3 milliards pour le Trésor public, selon le chiffrage de la direction  générale des finances publiques. Pour 2012, Bercy estime que le coût sera encore relevé de 120 millions d’euros. 

07h10 – Salaire mensuel moyen en 2010 : 2 082  €

Selon les chiffres de l’Insee, publiés aujourd’hui, le salaire moyen de 2010 a augmenté de 2% par rapport à 2009. Mais avec une inflation de 1,5%, la hausse réelle est en fait de 0,5 %. Le salaire moyen en équivalent temps plein pour une personne travaillant dans le privé ou dans une entreprise publique atteint 2 082 € nets par mois (soit 2 764 € bruts). Les disparités entre les hommes et les femmes diminuent mais restent importantes : en 2010, une salariée a gagné en moyenne 19,7 % de moins que son homologue masculin. Par ailleurs, on note que le salaire médian en France, est de 1675€. Autrement dit, la moitié des Français gagne plus que ces 1675€, et l’autre moitié moins.

Mardi 26 juin 2012 : 

*******

Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

21 h 10 – Patrick Devedjian s’en prend à Jean Sarkozy

Depuis la sortie  Le Monarque, son fils, son fief, rien ne va plus dans les Hauts-de-Seine. Le livre, écrit par l’adjointe de Patrick Devedjian, président du conseil général, critique la politique menée dans le département et en raconte les luttes internes. Pourtant, l’ancien ministre soutient sa collaboratrice. Une vingtaine des 25 élus du groupe UMP se sont donc réunis et la majorité d’entre eux a décidé de procéder à un vote pour dénoncer l’attitude de leur président. Sur 18 suffrages exprimés, 14 ont considéré que leur confiance a été «trahie».

Selon le président mis en difficulté, ce vote est «une manœuvre montée de bout en bout par Jean Sarkozy et trois autres conseillers généraux». Il ajoute : «Je rappelle que cet élu a déjà semé la pagaille à Neuilly, à l’Epad, au conseil général et cela continue. Je lui dis qu’il aurait tort de me prendre pour David Martinon (investi par l’UMP pour les municipales à Neuilly, il avait été abandonné en cours de route par Jean Sarkozy et avait fini par retirer sa candidature, ndlr). Ses pressions ne me conduiront pas à la démission». Quel monde merveilleux que celui de la politique… source.

Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

19 h 40 – Nice : Christian Estrosi vote l’expulsion de la CGT

Christian Estrosi, a fait voter aujourd’hui en conseil municipal l’expulsion définitive de la CGT du monument historique qu’elle occupe depuis l’après-guerre dans le Vieux-Nice. Délogée en 2009 pour cause de rénovation, l’Union départementale de la CGT devait réintégrer les locaux à l’issue des travaux, selon les termes d’une convention signée avec le conseil municipal. Refusant de rester dans ces seuls locaux, la CGT a commencé la semaine dernière une occupation illimitée de l’Aigle d’or, pour faire plier la mairie. En vain. source.
Jean Pierre Raffarin fait linventaire du quinquennat

17 h 35 – Baromètre Ipsos : Ségolène Royal en chute libre

Les élections législatives ont porté un sacré coup à la popularité des vaincus. Selon le baromètre Ipsos du mois de juin pour Le Point, la socialiste, battue à La Rochelle, voit sa cote dégringoler de 16 points, à l’image de Jean-Luc Mélenchon (-13 points). Jack Lang pâtit lui aussi de son échec dans les Vosges (-8 points). François Bayrou (-9) et Rama Yade (-8) ne sont pas non plus à la fête. A l’inverse, Christine Lagarde (56%), François Fillon (55%) et Alain Juppé (54%) jouissent d’un bon taux d’opinions favorables. Le baromètre complet.

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE