Impôts : les hauts revenus encore taxés

PAR Paul Regnier, le 20/10/2011 à 12:24

Impôts : les hauts revenus encore taxés

Le plan de rigueur de 12 milliards d’euros du gouvernement français avance, le citoyen (même fortuné !) en est encore la première et principale victime. Il est plus facile de taxer le peuple français que les entreprises, ces dernières ayant plus de moyens juridiques à leur disposition pour contourner la loi, ou encore la possibilité de s’exiler.

Ainsi, les députés ont hier voté une taxe exceptionnelle sur les hauts revenus. Finalement après d’âpres négociations entre les députés UMP et François Fillon afin d’éviter un rejet du Sénat passé à gauche, cette taxe s’élève à 3% sur les revenus compris entre 250 000 euros et 500 000 euros. Au dessus de la fourchette haute, le pourcentage passe à 4%. Cette nouvelle imposition prendra fin dès le retour à l’équilibre des finances publiques.

Cette taxe avait fait l’objet de différends au sein même de la majorité.  Michel Piron souhaitait créer une nouvelle tranche d’imposition de 46% pour les revenus au-delà de 150 000 euros par part. Il avait même déposé un amendement, qu’il a retiré lors de la séance parlementaire.

D’après les nouvelles estimations du rapporteur général du bugdet, cette imposition exceptionnelle devrait toucher entre 25000 et 27000 foyers, mais surtout rapporter la non négligeable somme de 410 millions d’euros. 

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE