Trois islamistes interpellés en France

PAR Julie Snasli, le 15/05/2012 à 07:44

Trois islamistes interpellés en France

19 h 40 – Trois islamistes interpellés en France

Le contre-espionnage français a interpellé, près de Lyon, trois personnes soupçonnées d’être proches du groupuscule salafiste Forsane Alizza. Les autorités françaises ont annoncé la dissolution de ce groupuscule fin janvier. Celui-ci était accusé de former à la lutte armée. Son chef et fondateur, Mohamed Achamlane avait d’ailleurs été arrêté le 30 mars dernier avant d’être inculpé pour acquisition, détention et transport d’armes dont plusieurs avaient été retrouvées chez lui.

15 h 20 – Nouvelles élections législatives en Grèce

Le gouvernement grec a annoncé la tenue de nouvelles élections législatives, les discussions pour la formation d’un gouvernement ayant échoué. Un gouvernement en charge des affaires courantes sera nommé mercredi en attendant les nouvelles élections.

14 h 35 – Norvège : un homme tente de s’immoler par le feu durant le procès Breivik

Un homme a tenté de s’immoler par le feu devant le tribunal d’Oslo durant le procès d’Anders Breivik. « Un homme s’est mis le feu à l’extérieur du tribunal (…) Il souffre de brûlures et des ambulanciers l’ont emmené à l’hôpital Ullevaal. Nous ne connaissons pas la gravité de ses blessures », a déclaré Finn Belle, de la police d’Oslo.

14 h 15 – Un élu grec nie l’existence des chambres à gaz

Chryssi Avghi, chef du groupe néo-nazi récemment entré à l’assemblée grecque, a nié l’existence des chambres à gaz lors d’un entretien télévisé. Le gouvernement a protesté contre ses propos gouvernement mais la Grèce ne poursuit pas le négationisme.  « Il n’y avait pas de fours, ni de chambres à gaz, c’est un mensonge », a-t-il déclaré.

14 h 00 – Dominique Strauss-Kahn porte plainte contre Nafissatou Diallo

Selon le New York Post, Dominique Strauss-Kahn a déposé plainte contre Nafissatou Diallo pour fausses déclarations,  diffamation et procédure abusive. Selon le quotidien américain,  DSK réclame un million de dollars,  accusant Diallo d’avoir « en toute connaissance de cause et intentionnellement fait de  fausses déclarations aux forces de l’ordre » et d’avoir ainsi porté atteinte à sa  réputation dans le monde, lui faisant perdre « d’autres opportunités  professionnelles ». La plainte au civil de Nafissatou Diallo est en revanche toujours  entre les mains de la justice américaine, le juge Douglas McKeon ayant refusé son classement le 1er mai. L’ex-directeur général du FMI est par ailleurs mis en examen à  Lille pour proxénétisme aggravé en bande organisée  et placé sous contrôle judiciaire dans l’affaire dite du Carlton.

09h50  - Un bébé de 18 mois interdit de vol pour terrorisme 

Ce matin, sur le site lexpress.fr, on apprend qu’une famille américaine a dû quitter l’avion peu avant le décollage. La raison est absurde : Riyanna, leur fillette de 18 mois figurait sur la liste des personnes interdites de vol, soupçonnées de terrorisme. Une erreur informatique de la compagnie JetBlue, à  l’aéroport de Fort Lauderdale, en Floride, relate la chaîne ABC-News. Alors que la petite famille aurait pu remonter dans l’appareil, elle a refusé, réclamant dans la foulée des excuses publiques de la compagnie aérienne.

07h30 – A Nantes, le mineur de 13 ans reste introuvable 

Dans la nuit de dimanche à lundi à Nantes, des mineurs ont foncé sur un barrage de police, à bord de deux voitures volées. Sept policiers ont été blessés, dont deux, directement heurtés par les véhicules. L’un des jeunes, âgé de 13 ans, a sauté dans la Loire pour échapper aux forces de l’ordre. Malgré l’important dispositif de recherche mis en place, il reste introuvable. Les autres adolescents ont, quant à eux, été interpellés.

Le mineur en fuite compte à son actif, pas moins de 5 présentations devant le Parquet de Nantes pour cambriolage, incendie de véhicules… Samedi dernier, ce groupe de jeunes avait été présenté devant un juge pour enfant, puis placé dans un foyer fermé, dont ils se sont visiblement échappés. « Un de nos collègues a été projeté à dix mètres, il a le bassin touché, de multiples fractures. C’est lui qui est arrêté 51 jours », déplore Thierry Spitz, secrétaire régional du syndicat policier Alliance à Nantes. « Nos collègues ont été blessés, non seulement du fait du choc des blessures, mais aussi du fait des violences des jeunes lors des interpellations » a-t-il ajouté.

Une enquête a été confiée à la police judiciaire pour « tentative d’homicide volontaire sur agent des forces de l’ordre ».

Mardi 15 mai 2012 : 

21 h 15 – Etats-Unis : Ron Paul ne fera plus campagne pour la primaire républicaine

« Nous ne dépenserons plus de fonds de campagne dans des primaires dans des Etats qui n’ont pas encore voté ». Ron Paula décidé de jeter l’éponge, laissant Mitt Romney seul candidat à l’investiture républicaine. Il souhaite cependant continuer à « prendre des positions, à gagner des délégués et à délivrer un message fort à la convention nationale du parti républicain ». Une position pour le moins étonnante. source.

20 h 25 – Grèce : vers un gouvernement non politique ?

Selon le chef du parti socialiste grec, le président Carolos Papoulias a proposé la nomination d’un gouvernement composé de personnalités non politiques, soutenu par le Parlement. La droite et la gauche ont accepté de discuter de cette proposition tandis que le parti Dimar (gauche) l’a rejetée. Une réunion des dirigeants de tous les partis (sauf le parti néo-nazi) doit avoir lieu demain. source.

19 h 20 – Festival de Cannes : Leïla Bekhti membre du jury « Un certain regard »

L’acteur Tim Roth (Reservoir Dogs, Pulp Fiction et, plus récemment, la série Lie to me), président du jury « Un certain regard » du prochain Festival de Cannes a dévoilé la composition de son jury. Y figurent figurent l’actrice Leïla Bekhti (Tout ce qui brille, Un prophète, La Source des femmes), la réalisatrice Tonie Marshall (Vénus beauté (institut), le critique cinéma argentin Luciano Monteagudo (Pàgina/12) ainsi que Sylvie Pras, responsable des cinémas au Centre Pompidou, à Paris.

En 2011, Emir Kusturica, prédécesseur de Tim Roth, avait décerné la palme « Un certain regard » à Kim Ki-duk pour Arirang et Andreas Dresen pour Halt auf freier. source.

18 h 50 : Grèce : une réunion de conciliation organisée par le Président

Les trois dirigeants politiques grecs qui souhaitent la formation d’un gouvernement pour maintenir le pays dans l’euro ont entamé  une réunion cruciale chez le chef de l’État. Les chefs des partis conservateur, socialiste et de Dimar (gauche), ont été convoqués par le président Carolos Papoulias afin d’éviter au pays une nouvelle élection, après l’échec des tractations menées depuis le scrutin du 6 mai. source.

18 h 05 - The Voice a rapporté 56,1 millions d’euros de publicité à TF1

Selon le cabinet spécialisé Yacast, l’émission The Voice a permis à TF1 d’engranger 56,1 millions d’euros de revenus publicitaires. Au total, TF1 a diffusé 5h10 de spots publicitaires juste avant, pendant et juste après les 12 émissions. Le show a été suivi en moyenne par 7,8 millions de téléspectateurs. source

17 h 45 – Mexique : un journaliste tué

Un journaliste mexicain d’El sol de Cuernavaca, en congé pour participer à la campagne présidentielle du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), a été tué dans l’Etat de Morelos (centre du pays). René Orta Salgao, 43 ans, a été retrouvé dans le coffre de sa propre voiture. Plusieurs journalistes ont été tués récemment au Mexique, notamment dans l’Etat de Veracruz. source.

16 h 00 – Le site de téléchargement illégal, Pirate Bay, saisit la Cour européenne de justice

Fredrik Neij, l’un des responsables du site suédois de téléchargement illégal, Pirate Bay, déjà condamné à 10 mois de prison, va saisir la Cour européenne de justice après le refus de la Cour suprême suédoise d’entendre son cas. « Nous ne voyons plus d’autre solution que de porter l’affaire devant la Cour européenne de justice », a déclaré son avocat, Me Jonas Nilsson. Fredrik Neij avait été condamné en avril 2009 à un an de prison ferme, avant que la peine ne soit réduite en appel en novembre 2010.

Pirate Bay compte plus de 35 millions d’utilisateurs à travers le monde. Le site dirige ses utilisateurs vers les fichiers (films, musique, jeux) qu’ils recherchent, mais n’en abrite aucun dans ses serveurs.

11h27 - Servier accusé de ne pas avoir informé sur la nature amphétaminique du médicament, ses risques inhérents et ses effets indésirables. On parle ici d’un procès qui compte plus de 600 parties civiles au total. Me Temime, avocat de Servier, soulève 2 QPC et se plaint du fait qu’il soit en même temps mis en examen pour 2 procédures identiques à Nanterres et à Paris.

09h45 : L’audience du procès qui s’ouvre aujourd’hui à Nanterre (92) visant les Laboratoires Servier, 18 mois après le début du scandale du Mediator, pourrait être annulée. Plus de 350 personnes, demandent réparation à Servier et à son fondateur Jacques Servier, 90 ans. La procédure doit être rapide, en conséquence de quoi, les parties civiles ont invoqué la « tromperie aggravée ». Par ailleurs, une instruction est engagée au pôle santé du parquet de Paris. Pour la défense, il est inconcevable que l’homme et sa firme répondent successivement des mêmes faits devant deux juridictions, sous deux régimes différents. Ainsi vont être déposées plusieurs requêtes afin que seul le tribunal de Paris examine les faits. Selon l’avocat de la défense, Me Temime, Nanterre doit être dessaisi. Il mettra en avant le fait que nul ne peut être poursuivi deux fois pour les mêmes faits.

09h00 : Un an après l’affaire du Sofitel de New York, une voisine déclare sur RTL ce matin que Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui avait accusé DSK de tentative de viol, avoir entendu et vu la jeune guinéenne battre régulièrement sa fille de 16 ans :  »Elle frappait sa fille avec un bâton, comme si c’était son dernier jour à vivre », Et quand on lui demande pourquoi elle a attendu si longtemps pour témoigner, elle répond : « Pour ne pas accabler Mme Diallo » au moment des faits.

07h45 : Aujourd’hui s’ouvre à Nanterre (92) le procès pénal à l’encontre des Laboratoires Servier, 18 mois après le début du scandale. Au coeur de l’affaire, le Mediator, médicament qui aurait tué entre 500 et 2000 patients. Plus de 350 personnes, demanderont réparation à Servier et à son fondateur Jacques Servier, 90 ans. La procédure doit être rapide, en conséquence de quoi, les parties civiles ont invoqué la « tromperie aggravée » ; elles devront apporter elles-mêmes les preuves. Par ailleurs, une instruction est engagée au pôle santé du parquet de Paris.

Servier aurait en effet « délibérément » trompé les usagers du Médiator quant à la composition du médicament, en occultant  »la nature anorexigène » de son principe actif, le Benfluorex, lequel contiendrait une substance toxique, la norfenfluramine. Or, cette molécule provoque des hypertensions artérielles pulmonaires et multiplie par trois le risque de valvulopathies. On sait que le Mediator a été utilisé comme coupe-faim de 1975 à 2009. On sait aussi qu’il a causé la mort de 500 personnes. Selon d’autres estimations, on pourrait atteindre les 2000 victimes.

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE