Le parler politique pour les nuls en 10 leçons

PAR Laurent Lepsch, le 03/04/2012 à 14:39

Le parler politique pour les nuls en 10 leçons
Vouloir briller en société. Avoir la répartie qui va bien. Lancer le sujet qui fera mouche devant une assemblée buvant chacune de vos paroles. Mais ne plus avoir, faute de mieux, à balancer que le poncif de l’inculte : « Hum, en vérité y’a deux écoles ». Pire, être sans ressource intellectuelle et dégainer le déplorable : « Absolument, absolument. »

Pour ne plus vivre ces grands moments de solitude, Menly vous vient en aide en vous donnant 10 réponses à 10 questions politiques incontournables, LE sujet de discussion inévitable à quelques jours de l’échéance présidentielle. En mode Wikipedia.

-Depuis quand existe la Cinquième République :

La constitution de la Cinquième République a été votée par référendum sous la présidence du Général de Gaulle, le 28 septembre 1958 : le « OUI » l’emporte à 81,69 %.

-Les rôles de l’Assemblée nationale et du Sénat :

L’Assemblée nationale du Palais Bourbon et le Sénat situé Palais du Luxembourg, participent aux deux missions constitutionnelles essentielles du Parlement : le vote de la loi et le contrôle de l’action du Gouvernement. Les deux assemblées exercent conjointement le pouvoir législatif. Dans ce cadre, elles examinent successivement les projets et propositions de loi transmis de l’une à l’autre jusqu’à ce que les textes soient adoptés dans les mêmes termes : c’est ce qu’on appelle la « navette ». Cependant, la responsabilité politique du Gouvernement ne peut être engagée que devant l’Assemblée nationale.

-Les différentes élections en France :

-Municipales : tous les six ans
-Cantonales : tous les six ans
-Régionales : tous les six ans
-Législatives : tous les cinq ans
-Sénatoriales : tous les cinq ans
-Présidentielles : tous les cinq ans
-Européennes : tous les cinq ans
-Référendum : procédure exceptionnelle

-Différents modes de scrutin :

En France on parle de suffrage universel (direct et indirect). Il est le principe d’expression de la volonté populaire, reposant sur le vote de l’ensemble des citoyens. Il fonde la souveraineté du peuple dans un régime démocratique. On parle de suffrage universel direct lorsque le corps électoral désigne directement son ou ses représentants, ou sur un mode indirect lorsque le corps électoral désigne un collège restreint de personnes élues (« grands électeurs »), qui à son tour désigne le ou les représentants. Le président des États-Unis ou les membres du Sénat français sont désignés par un mode de scrutin indirect.

-Qui peut donner sa signature à un candidat :

Contrairement aux idées reçues, les 500 signatures indispensables pour avoir le droit de se présenter à l’élection présidentielle en France ne sont pas uniquement données par des maires.

Voici la liste :

-Les députés et les sénateurs
-Les maires (maires délégués des communes associées, maires des arrondissements de Lyon et de Marseille)
Les membres élus de l’Assemblée des Français de l’étranger
Les présidents des organes délibérants des communautés urbaines, des communautés d’agglomération et des communautés de communes
-Les conseillers généraux des départements, de Saint-Pierre-et-Miquelon et du conseil de Paris,les conseillers régionaux
-Les membres élus de l’assemblée de Corse, de l’assemblée de la Polynésie française, du congrès et des assemblées de province de la Nouvelle-Calédonie et de l’Assemblée territoriale de Wallis-et-Futuna
-Le président de la Polynésie française et le président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
-Les membres du Parlement européen élus en France et ressortissants français
-Nombre de présidents de la République française :

A ce jour ce sont 23 hommes qui ont exercé la fonction de président de la République française. Le premier fut Louis-Napoléon Bonaparte, le neveu de Napoléon Ier, en 1848, à l’âge de 40 ans.

-Un président de la République française peut-il l’être à vie ?

Jusqu’à la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008, il n’y avait pas de limite au nombre de mandats que pouvait effectuer un président de la République. Mais depuis cette date et l’article 6 de la Constitution, le mandat d’un président en fonction ne peut être renouvelé qu’une fois consécutivement, soit 10 ans maximum.

-Un président est-il un justiciable comme un autre ?

le statut du président de la République française a fait l’objet d’une réforme constitutionnelle, approuvée par le Congrès le 19 février 2007. Il s’insère ainsi et décale l’ancien titre IX de la Constitution de 1958 relatif au Conseil Economique et social au titre X et de même pour les titres successifs : le président de la République n’est pas responsable des actes accomplis en cette qualité, sous réserve des dispositions des articles 53-2 et 68. Il ne peut, durant son mandat et devant aucune juridiction ou autorité administrative française, être requis de témoigner non plus que faire l’objet d’une action, d’un acte d’information, d’instruction ou de poursuite. Tout délai de prescription ou de forclusion est suspendu. Les instances et procédures auxquelles il est ainsi fait obstacle peuvent être reprises ou engagées contre lui à l’expiration d’un délai d’un mois suivant la cessation des fonctions…

-La Zone Euro, c’est quoi :

La zone euro fait partie de l’Union économique et monétaire (UEM) est une zone monétaire qui regroupe les pays de l’Union européenne qui ont adopté l’euro (€) comme monnaie unique. Dix-sept pays de l’Union européenne représentant près de 322 millions d’habitants font partie de la zone euro au 1er janvier 2011. Elle a été créée en 1999 par onze pays. A ne pas confondre avec L’Union européenne (UE) qui elle est une regroupement de 27 pays membres du Vieux continent.

-Le fonctionnement de l’élection présidentielle américaine :

L’élection présidentielle américaine est un scrutin indirect permettant l’élection du collège électoral qui choisit le président des États-Unis et le vice-président. La désignation des grands électeurs et le choix des candidats font l’objet de règles établies par chacun des États d’où sont issues des traditions plus ou moins formalisées. Un processus qui prend au moins un an et passe par les élections primaires.

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE