Effondrement mortel à Stains : deux hommes en garde à vue

PAR Julie Snasli, le 09/04/2012 à 08:49

Effondrement mortel à Stains : deux hommes en garde à vue

Après une chute de 2,50 m d’une partie du plancher dans un lieu de culte évangélique hier après-midi à Stains en Seine-Saint-Denis, qui a coûté la vie à une fillette de 6 ans, deux hommes sont en garde à vue depuis dimanche soir. Il s’agit du pasteur de la communauté et du propriétaire du local, accusé d’ »homicide et blessures involontaires aggravées ». 

Le local n’était pas jugé insalubre, mais non conforme aux normes de sécurité. C’est la raison pour laquelle, il ne pouvait accueillir les 100 à 150 personnes, qui étaient venues officier ce dimanche 8 avril, une majorité étant en l’occurrence  d’origine haïtienne. D’ailleurs, le Conseil national des églises évangéliques de France avait refusé d’inscrire ce pavillon dans la liste officielle des lieux de pratique. Alors que les 500 000 évangélistes de France peinent à trouver des locaux.

Un des fidèles dit ne pas être étonné de ce drame. Il explique que le plancher craquait souvent, que la construction n’était visiblement pas assez solide. Comme le veut la tradition dans cette communauté évangélique, on danse et chante à la fin de chaque office. C’est à ce moment là, vers 14h30 que le plancher s’est effondré, causant la mort d’une fillette. Une trentaine de personnes sont blessées. Une autre enfant de 2 ans et une femme de 42 ans ont été hospitalisées dans un état très grave. Plus de 150 pompiers ont été envoyés sur place, ainsi qu’une cinquantaine de véhicules et un hélicoptère pour évacuer les blessés. 

L’enquête a été confiée au Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Seine-Saint-Denis ainsi qu’à la Brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP) à Paris.

Découvrez les premières impressions des fidèles, sur place, après le drame : cliquez ici

A lire aussi sur Menly.fr : 

Le forcené voulait « buter des flics comme Merah » : retour sur le déroulement des faits

Tueur en série de l’Essonne : les flics sur les traces du serial killerz

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE