Sarkozy arrête la politique : 10 idées de nouveaux boulots

PAR Laurent Lepsch, le 08/03/2012 à 12:38

Sarkozy arrête la politique : 10 idées de nouveaux boulotsNicolas Sarkozy l’a dit : s’il était battu en mai prochain, alors il se retirerait définitivement de la vie politique. Alors nous, magnanimes, eh bien on cherche déjà un futur boulot au chef de l’Etat. Juste au cas où…

Vendeur ambulant en produits miracles : Nicolas Sarkozy aurait fière allure en nomade, arpentant les villages de l’Hexagone et haranguant la foule depuis sa roulotte en cherchant à écumer ses fioles miraculeuses qui soigneraient tous les maux.

Représentant en Kärcher : roi du porte-à-porte, Monsieur Sarkozy pourrait devenir VRP de luxe pour la marque du spécialiste du nettoyage Kärcher, à qui il a, pour ainsi dire, décuplé la notoriété dans un passé récent…

Passeur de clandestins : planté à Calais sur un parking, le président français attendrait chaque soir que la nuit tombe pour passer en douce quelques étrangers en situation irrégulière à l’intérieur de nos frontières. Non en fait, mauvaise idée…

Monter une boîte avec Jospin : bien qu’ils ne partagent pas les mêmes convictions politiques, Nicolas Sarkozy et Lionel Jospin auraient en commun de s’être retirés de la vie politique après une défaite électorale. Forcément, ça rapproche et c’est bon pour le business  :  « Sarkospin », ça l’fait non ?

Navigateur sur le bateau de Bolloré : si l’envie de se couper du monde lui prenait à l’issue du vote présidentiel de 2012, M. Sarkozy pourrait toujours prendre la barre du yacht de son ami Vincent Bolloré et se retirer vers un quelconque paradis… fiscal.

Serveur au Fouquet’s : « Un foie gras et un tournedos Rossini pour la 12″ : avec le dynamisme et la gouaille qu’on lui connaît, le président de la France serait parfait dans un rôle de serveur. Et c’est sans mal qu’il obtiendrait une lettre de recommandation pour intégrer la salle de la plus célèbre brasserie populaire française.

VRP pour Rolex : ouf ! le chef de l’État n’aura pas attendu ses 50 ans pour arborer à son poignet une Rolex. Féru de belles montres, le candidat UMP pourrait largement devenir l’ambassadeur mondial de la célèbre maison horlogère suisse, dès le 7 mai prochain.

Producteur de Carla : Exit la politique, vive le monde impitoyable de la musique. Nicolas Sarkozy en garant des intérêts de sa tendre et douce épouse redevenue artiste à plein temps, voilà qui aurait d’la gueule.

Jardinier à l’Élysée : Peut-être l’ignoriez-vous mais M. Sarkozy est incollable sur les noms des fleurs et autres plantes exotiques. Jardinier à l’Élysée serait ainsi pour lui tout indiqué : mais alors incognito, surtout si c’est un candidat PS qui en est alors le locataire.

Directeur sportif : Nicolas Sarkozy est un sportif invétéré. Passionné de vélo mais également de course à pied, l’ancien maire de Neuilly-sur-Seine pourrait bien passer une bonne partie de son temps libre à battre le pavé des différents marathons à travers le monde. Voire, devenir directeur sportif d’une équipe de cyclisme. Française, cela va de soi.

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE