Rattrapage – Bac 2012 : comment réussir son oral ?

PAR Lenny Pomerantz, le 07/07/2012 à 12:04

Rattrapage   Bac 2012 : comment réussir son oral ?

Candidats du premier tour déchus, pas de panique ! Les rédacteurs de Menly.fr (tous bacheliers ou presque) vous guident dans votre préparation au rattrapage : 

Alors que vos camarades poussent des cris de joies, pleurent, parlent au téléphone avec leurs familles, leurs amis, leurs mecs ou leurs copines, vous vous morfondez seul dans votre coin comme si le monde venait de s’écrouler sous vos pieds. Vous avez tout donné (ou pas) et au bout du compte vous n’avez pas eu le bac. Heureusement, les rattrapages sont là pour vous donner une seconde chance de franchir cette montagne qu’est le baccalauréat. Alors cessez de ruminer, de faire les comptes et séchez vos larmes, il est temps de se mettre en mode Super Bachelier et tout déchirer aux rattrapages. Mais attention, ne foncez pas tête baissée et prenez le temps de lire ces quelques lignes pour mettre toutes les chances de votre côté.

La première chose à faire quand vous êtes en rattrapage, c’est d’aller récupérer vos résultats. Lisez les une première fois puis rentrez chez vous tranquillement en profitant de l’air frais de ce début de mois de juillet. Surtout, ne répondez pas au téléphone si vous savez que vos parents vont vous engueuler. Il s’agit de se mettre dans les meilleures conditions mentales et physiques pour se préparer au mieux. N’hésitez pas à vous faire couler un petit bain pour vous ressourcer parce que les trois prochains jours vont être coriaces.

Une fois revigorés, reprenez ligne par ligne vos résultats et choisissez bien les matières que vous allez passer aux rattrapages. Evidemment, on conseille de prendre celles où vous avez eu la plus mauvaise note. Logique, c’est là où il y a le plus de points à prendre. Mais si vous n’avez toujours pas compris le théorème de Pythagore, que pour vous De Gaulle c’est juste un nom de rue ou que vous ne savez toujours pas ce qu’est une litote, il est peut-être trop tard et ce n’est pas la peine de vous fatiguer à revoir le programme de maths, histoire ou français des dix dernières années. Il vaut mieux être sûr de passer de 8 à 18 qu’espérer pouvoir passer de 3 à 10.

Ensuite, il ne faut surtout pas paniquer en vous disant que vous n’y arriverez pas. Vous n’avez plus de temps à perdre. Appelez un copain ou une copine doué dans les matières que vous avez sélectionné et demandez lui son aide sans avoir honte. Dites lui aussi d’apporter ses cours parce que les vôtres sont remplis de pendus et sudoku. Une fois ensemble, buvez ses paroles, écoutez les, n’essayez pas de rentrer en conflit, et notez tout ce qu’il/elle vous dit.

Dès que la machine des révisions est lancée, ne lâchez rien. Préparez du café, de la vitamine C et des chansons des Spice Girls pour vous motiver. Il ne faut plus vous arrêter ne serait-ce qu’une seconde. La nourriture c’est pour les faibles, le sommeil aussi. Pensez tout de même à vous alimenter une fois par jour et faites des siestes de 12 minutes pour reprendre des forces. Avant de vous rendre à votre oral de rattrapage, pensez à vous doucher.

Dans la salle, soyez poli, humble, sans être lèche-bottes. Ne perdez pas vos moyens à l’annonce du sujet même s’il ne vous plaît pas. Concentrez vous, tel un Jedi, la réponse est en vous. Prenez le temps de lire et relire ce qu’on vous demande et soyez sûr de l’avoir assimilé. Après, lancez vous, donnez tout ce que vous avez pour ne pas avoir à vous retaper une année de terminale. Et si jamais le résultat est défavorable et que vous échouez, c’est pas grave il reste toujours l’année prochaine, ou celle d’après, ou celle d’après.

Ne pas avoir le bac n’est pas une fin en soi. Beaucoup de personnalités ont réussi sans le précieux diplôme. Pierre Bérégovoy, ancien Premier ministre, Christian Estrosi, ancien ministre et actuel maire de Nice, François Pinaut, l’un des hommes les plus riches du monde, Jean-Claude Decaux, lui aussi plein aux as, mais aussi Michel Drucker, Jamel Debbouze, Chimène Badi, Diam’s ou encore Gérard Depardieu ne sont pas bacheliers. Bref, même si vous ratez le bac, il y a encore de l’espoir !

PS : pour voir ce qu’il ne faut absolument pas faire le jour des rattrapages du bac, cliquez ici.

 

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

Découvrez les résultats du bac 2012

Le PCF parisien demande l’arrêt de la promotion de « Métronome » de Lorant Deutsch

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE