Facebook traîné devant la justice

PAR Juliette de Noyelle, le 21/05/2012 à 13:52

Facebook traîné devant la justice

Facebook coule des jours heureux depuis ce weekend : une entrée en bourse estimée à 104 milliards de dollars, un mariage surprise pour son fondateur milliardaire : que demander de plus ?

Sauf que l’état de grâce aura fait long feu puisque  le réseau social de Mark Zuckerberg fait l’objet d’une plainte collective avec à la clef le risque de payer jusqu’à… 15 milliards de dollars d’amende.

Et tout ça pour un clic. Le fameux « j’aime » . En effet, Facebook est soupçonné de se servir de ce bouton pour traquer ses utilisateurs et pouvoir ainsi cibler ses publicités. Les plaignants -jamais à court d’idées en la matière outre-Atlantique – accusent le réseau de les traquer via ce bouton, même lorsque ceux-ci sont déconnectés du site. Scandale à la maison bleue, Mark Zuckerberg va devoir mettre sa batterie d’avocats sur le coup. 

Et ce n’est pas la première fois que le jeune homme est accusé de violer l’intimité des gens. En effet,  entre mai 2010 et septembre 2011, Facebook utilisait des témoins de connexion qui renvoyaient les informations obtenues et ce, même lorsque les utilisateurs étaient partis du site. Même chose en 2010, lorsque le réseau fut soupçonné de collaborer avec des agents de la CIA pour traquer des profils. Facebook a depuis fait marche arrière, mais cela n’a pas découragé tout le monde : y’a un beau paquet à prendre !

Une entrée en bourse, un mariage et… un enterrement ? A la tienne Mark !

A lire, également sur Menly.fr

Facebook : le fondateur annonce son mariage 

Facebook les secrets du sweat de Mark Zuckerberg enfin dévoilés

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE