Pôle emploi : chômeurs, évitez la radiation

PAR Paul Regnier, le 15/12/2011 à 11:37

Pôle emploi : chômeurs, évitez la radiation

Avec la conjoncture économique qui s’annonce toujours morose, les chômeurs risquent de se multiplier et donc de pointer massivement au Pôle Emploi. Cette lourde institution étatique est en pleine refonte depuis la fusion entre l’ANPE et les ASSEDIC, ce qui crée pas mal de bordel. Il faut dire que cette mutation ne se fait pas dans un contexte très favorable, le chômage est en forte progression et s’approche dangereusement des 10%, soit près de 3 millions de personnes en France…

Avant de s’inscrire au Pôle Emploi, il est nécessaire d’avoir en tête quelques règles de base pour bien réussir son inscription ou bien éviter tout bonnement la radiation… Pour gagner du temps et sûrement de l’argent, une grande partie de la préinscription se passe par internet. Toutefois, il est recommandé de donner un petit coup de téléphone au numéro spécial « 39 49 » car le système informatique plante souvent ou ne fonctionne pas. Avec le téléphone, votre date d’inscription sera bien enregistrée dans leur base de données. Cette date est importante puisque c’est à partir de ce moment que seront calculées vos allocations.

Conseils :

1 – Photocopier les documents : Lors de votre premier entretien, votre conseiller va vous demander de lui fournir les originaux des attestions Pôle Emploi d’employeur. Avant le rendez vous, il est nécessaire que vous fassiez une photocopie de tous ces documents. Une feuille qui glisse ou encore la perte du dossier est vite arrivée dans cette administration. Des photocopieuses sont à votre disposition dans certaines agences.

2 – Complétude du dossier : Il est obligatoire que vous arriviez avec un dossier complet lors de l’entretien d’inscription. Cela nécessite un RIB, une pièce d’identité, les attestations d’employeur, une attestation/carte de sécurité sociale et un CV… Il vaut mieux prendre tous vos documents/classeurs que d’oublier un papier. Si votre dossier est incomplet, vous allez perdre en temps d’indemnisation mais surtout multiplier les courriers ou visites en agence pour le compléter.

3 – Attestations : A la fin de chaque rendez vous avec votre conseiller ou toutes autres opérations, il est très important de demander une attestation. Cette dernière permettra de prouver que vous avez respecté les engagements en cas de problème.

Expérience : un jeune chômeur se rend au Pôle Emploi pour sa première inscription, bien sûr, il y a une panne informatique. Sa conseillère constitue son dossier, l’informe qu’elle saisira tous ces éléments dès le retour du système. Il bénéficie comme prévu d’une aide au retour à l’emploi et touche ses allocations. Cependant un mois plus tard, il reçoit un préavis avant radiation stipulant qu’il n’avait pas été à son premier entretien malgré ses indemnités versées. Après 1h à son agence, le problème est résolu, la conseillère n’avait pas inscrit dans la base que le rendez vous avait bien été effectué… Une attestation aurait facilité grandement la tâche.

4  – Respecter les délais et les consignes : En ces temps de crise économique, le Pôle Emploi n’hésite pas à radier, cela permet de diminuer les chiffres catastrophiques de l’emploi en France. Il est donc nécessaire de respecter les délais pour éviter les galères notamment pour l’actualisation de votre situation ou l’envoi des bulletins de salaire si vous déclarez une petite activité. Rendez vous également aux différentes convocations, si vous ne pouvez pas, il vaut mieux le décaler le plus rapidement possible…

5 – Le téléphone ne suffit pas : Une grande majorité des opérations peut se traiter par téléphone, mais il est plus judicieux de passer en agence pour vérifier si l’opération a bien été enregistrée ou bien même l’effectuer directement. Dans la plupart du temps, l’appel téléphonique n’a servi à rien… Si vous communiquez par courrier avec le Pôle Emploi, il est également préférable d’envoyer toutes les lettres en recommandé notamment pour les cas de litige.

Expérience : Une chômeuse de 40 ans travaille quelques heures le matin dans la semaine, elle ne peut donc se rendre à sa convocation qui a lieu à 10h30. Elle décide comme le courrier l’indique d’appeler le 39 49 pour décaler cet entretien. L’opérateur lui confirme que le rendez vous a bien été annulé mais qu’elle doit passer en agence pour obtenir une nouvelle date. Elle s’y rend et on lui communique l’adresse électronique de son conseiller. Elle rédige et envoie son mail dans la foulée. Quelques jours après, elle reçoit une convocation par courrier puis par sms lui rappelant la date de sa convocation précédente. Elle se rend de nouveau à son agence, un conseiller lui dit que son opération n’a pas été enregistrée et lui décale enfin son rendez vous à une date ultérieure. Une preuve que le téléphone ne sert à rien…

6 – Recherche d’emploi : Une seule chose à retenir, votre conseiller ne vous sera pas d’une grande aide, il faut donc compter que sur vous même… Les offres proposées par le Pôle Emploi sont souvent éloignées de vos propres compétences ou ne correspondent pas du tout à votre profil.

Expérience : Un jeune diplômé ne touchant pas d’indemnité s’est inscrit au Pôle Emploi pour avoir une aide dans sa recherche… Il reçoit un mois après deux offres correspondant soi disant à son profil dont une en contrat d’apprentissage. Il a fini les études mais l’administration veut l’y remettre… Bien évidemment, s’il ne répondait pas à une de ces deux offres, il était radié…

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE