La phrase du jour de Christian Gourcuff

PAR Laurent Maloberti, le 07/08/2011 à 10:09

La phrase du jour de Christian Gourcuff

La bête noire du PSG a encore frappé. Lorient est venu corriger le PSG 1 à 0 lors de la première journée de la Ligue 1. Vainqueur au Parc des Princes à 4 reprises lors des six dernières saisons, Christian Gourcuff s’est épancher sur sa recette miracle contre le club de la Capitale, soulignant la valeur du collectif breton :

«Pour nous, l’idée est d’imposer un collectif dans la récupération du ballon et dans son utilisation qui permet de prendre l’ascendant. C’est de jouer collectivement.(…) A Lorient, on sait que c’est le travail collectif qui permet aux individualités de se mettre en valeur.»

Sur le terrain, ce collectif a très vite pris l’ascendant sur les individualités parisiennes crispées par l’enjeu : «Dans la récupération du ballon, on leur a posé des problèmes avec un bloc très compact. Il fallait les empêcher de prendre de la vitesse avec leurs individualités comme Menez et Nene, qui ont tous deux la capacité à percer

Une recette qui a privé le PSG de ballon pendant les 30 premières minutes de la rencontre. Le club breton a donné une leçon de football au club de la capitale et sa victoire n’a rien d’un hold-up. «On n’a pas fait preuve d’efficacité sur quelques occasions, notamment celle de Kevin Monnet-Pacquet. Mais il y a eu beaucoup de mouvement et de qualité dans la sortie de nos ballons.»

Sur son adversaire du soir, Christian Gourcuff a jugé que le PSG est une équipe pas encore faite, avant de tacler la nouvelle politique de recrutement parisien «On a tendance à penser qu’en empilant des noms, on fait une équipe.»

 

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE