Laurent Blanc : le casier judiciaire accablant du sélectionneur des Bleus

PAR Emmanuel Bocquet, le 28/06/2012 à 22:02

Laurent Blanc : le casier judiciaire accablant du sélectionneur des Bleus

Si vous croisez Laurent Blanc, dites-lui de se barrer vite fait de la FFF. Mais de mettre une bonne tarte à Nasri avant de partir.

L’avis de recherche de Laurent Blanc.

Prénoms : Laurent, Robert.
Nom : Blanc.
Surnom : Le Président.
Âge : 46 ans.
Taille : 1m92
Poids : 80 kg sans la touillette.
Situation administrative : En instance de divorce avec la FFF. Se serait fait gauler dans un hôtel de Londres en compagnie d’une prostituée nommé Tottenham.

Laurent Blanc est activement recherché pour : Non-assistance à jeunes délinquants en danger.

Laurent Blanc est également suspecté…
- D’avoir un ex-taulard pour agent : Jean-Pierre Bernès.
- D’avoir fait croire à tout le monde que Gourcuff était le nouveau Zidane.
- D’avoir fait croire à Arsène Wenger que Chamakh était un bon attaquant.
- D’avoir laissé les Girondins de Bordeaux aux mains de Tigana le Dingue.
- De ne pas avoir mis une bonne trempe à Ben Arfa, Nasri, Ménez et M’Vila.

Le casier judiciaire de Laurent Blanc :
- A léché le crâne d’un petit chauve pendant des années.
- Aimerait bien avoir moins de grands blacks en équipe de France
- A honteusement placardisé Jérémy Toulalan, en pleine bourre à Malaga.
- A laissé Kostadinov tirer lors du France-Bulgarie de 1993. Impardonnable.


Les signes particuliers de Laurent Blanc :
- « Je crois que bon… »
- Une coupe de cheveux à base de frisettes façon caniche nain.

A LIRE EGALEMENT SUR MENLY.FR :

OM : Gerets refuse de remplacer Deschamps, Anigo en pôle ?

Lloris n’en veut pas à Ménez et reconnait « l’avoir pourri »

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE