Assomption : que fête-t-on le 15 août ?

PAR Rédaction Menly, le 15/08/2012 à 07:05

Assomption : que fête t on le 15 août ?

Aujourd’hui, tu as pris la route pour aller faire trempette sur une plage normande. Aujourd’hui, tu ne travailles pas. Aujourd’hui, tu ne dragueras pas la stagiaire pendant la pause clope. Aujourd’hui, nous sommes le 15 août. Mais au fait, c’est quoi le 15 août ?

En France, le week-end du 15 août fait partie des dates cochées d’office sur le calendrier. Majestueusement planté en plein milieu du mois, il marque l’arrivée de la dernière vague de vacanciers (les fameux aoûtiens), sandales et chaussettes aux pieds, marcel sur le dos et le teint blafard de ceux qui ont passé trop de temps dans la capitale. Pour nous autres, travailleurs de devoir pour qui le temps des vacances n’est pas encore venu (ou déjà fini), le 15 offre une petite pause bienvenue au cours d’un mois chiant comme la mort.

Et ce 15 août, nous le devons à Marie. Pas la marque de surgelés mais la mère du Christ. Selon l’Eglise catholique, Marie se serait élevée au ciel au terme de sa vie terrestre, un 15 août (aux environs de 14h, après la sieste, selon une source proche du dossier). C’est donc l’Assomption que nous célébrons.

C’est le pape Théodore qui introduira cette fête chez nous au VIIe siècle. Célébration qui prendra son nom une centaine d’années plus tard. L’information, a priori peu utile, pourrait s’avérer capitale lors du prochain dîner chez les Michu. Lucie, la grande sœur peu farouche, est une fervente croyante qui n’attend que d’être séduite par un beau catholique cultivé.

Mais aussi

Pour certains d’entre vous, le 15 août sera également l’occasion de célébrer les 65 ans d’indépendance de l’Inde et du Pakistan ou les 42 ans d’indépendance du Congo voire le 51ème anniversaire de l’indépendance du Bahreïn. Les plus férus d’histoire n’oublieront pas de célébrer les anniversaires de Napoléon Ier (né en 1769)  et Jules Grévy (1807)… ainsi que ceux d’Alain Juppé (1945) et Joe Jonas (1989).

Une journée type pour ceux qui ne sauraient pas quoi faire : assister à la messe de l’Assomption (agrémentée cette année d’un message fort), revoir 15 août, le grand classique du cinéma français, et enchaîner avec France-Uruguay, la première sortie de Didier Deschamps en tant que sélectionneur.

Reposez-vous bien et, surtout, n’oubliez jamais que « s’il pleut pour l’Assomption, tout va en perdition ».

A LIRE AUSSI SUR MENLY.FR :

- Ce qui fait le buzz est sur Menly

 

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE