Interdiction des avertisseurs radars : une mesure prise à la va-vite?

PAR julien Maron, le 12/05/2011 à 15:05

Interdiction des avertisseurs radars : une mesure prise à la va vite?Comme attendu, le gouvernement a annoncé hier un tour de vis en matière de sécurité routière.

Principale mesure à retenir : l’interdiction des avertisseurs de radars et des applications du même type pour les smartphones.

Pour passer sous la barre des 3.000 morts sur la route chaque année, le Comité interministériel de la sécurité routière s’est prononcé pour l’interdiction des avertisseurs de radars.

En effet, selon ce comité, les avertisseurs de radars représentent une « incitation à enfreindre les règles en matière de limitation des vitesses ».

Fini donc les petits boitiers que l’on pouvait acheter dans le commerce, ainsi que les GPS qui nous informaient des emplacement des radars. Des avertisseurs également disponibles dans des versions pour iPhone.

Fini aussi les applications iPhone et Android qui permettaient à des communautés, d’échanger des infos sur la présence des radars sur la route. Celles-ci seront prochainement, purement et simplement interdites.

Autres questions en suspend, comment les pouvoirs publics espèrent interdire l’utilisation de ces applications ? Comment rembourser les utilisateurs qui auraient déjà payé leur abonnement ? Les autorités pourront-elles fouiller le contenu d’un smartphone à la recherche d’une application interdite, comme ce serait le cas en Suisse?

Des interrogations et une certitude : cette mesure d’interdire les avertisseurs de radars a encore été prise à la va-vite !

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE