Auto : Ford invente le premier robot qui ressent la qualité des matériaux au toucher

PAR Menly, le 18/05/2011 à 16:29

Auto : Ford invente le premier robot qui ressent la qualité des matériaux au toucher Ford espère améliorer la qualité et le confort de l’intérieur de ses véhicules, grâce au robot RUTH et sa capacité à apprécier la composition de matériaux au toucher.

Ford a mis au moins un robot capable de déterminer au toucher, si un matériau, un assemblage ou un revêtement satisfera ses futurs clients.

RUTH ou Robotized Unit for Tactility and Haptics constitue une nouvelle génération de robots pourvus de capteurs aptes à simuler la sensation d’un automobiliste lorsqu’il se met au volant. RUTH explore les touches d’une console centrale ou les comodos, passe sa « main » sur la mousse d’une planche de bord.

Afin que le robot Ford soit opérationnel, les chercheurs de la firme ont mis en œuvre un processus qui lui permet d’analyser différentes sensations perçues au toucher, notamment les frottements, l’élasticité, l’adhérence, la température de surface ou encore l’instabilité, la rigidité et la rugosité. En effleurant une matière en cuir, en plastique, en bois, ou en mousse, le robot exprime le niveau de satisfaction du client moyen de l’enseigne.

D’après le spécialiste des technologies d’habitacle chez Ford, Mark Spingler, son équipe a analysé les résultats d’une étude client sur le confort sensoriel au contact des volants, et les a comparé avec les mesures effectuées par RUTH. Les résultats sont remarquables : « nous estimons qu’une concordance est élevée d’un point de vue statistique lorsqu’elle est supérieure à 80%. Les informations transmises par RUTH sur les volants les plus agréables pour les clients étaient exactes à 92%, ce qui est remarquable ».

Avec Ruth, le fordisme a encore de beaux jours même au XXIème siècle.

F Partager sur Facebook T Partager sur Twitter Ajouter un commentaire Envoyer par mail S'abonner au flux rss
AJOUTER UN COMMENTAIRE